Les nouvelles dispositions prévues sur le copyright mettent en péril l’existence des webradios indépendantes américaines, selon leurs responsables. Le mode de calcul de rétribution basée sur des écoutes des sons est en cause. Une écoute se définit comme une chanson écoutée par un auditeur. Une station avec 1000 auditeurs serait facturée 1000 écoutes pour chaque chanson diffusée. Le paiement de 0,0008 dollar serait exigé pour chaque écoute. Avec ces tarifs, les éditeurs de webradios affirment que les coûts dépasseront les revenus publicitaires. Afin d’informer et de mobiliser l’opinion publique du danger de la méthode de calcul, “Save the streams” un collectif d’éditeurs a été mis en ligne.

img3037.jpg

Les autorités cherchent des revenus partout