Le site Web officiel de l’Organisation des Nations Unies a été piraté hier dans la matinée par des adversaires de la politique busho-américaine et israélienne au Proche-Orient. Les pirates ont affiché une brève déclaration dans la rubrique réservée aux déclarations du secrétaire général des Nations Unies. «Hey Israel et USA, ne tuez pas les enfants et d’autres personnes. Paix éternelle. Non à la guerre».

img5812.jpg

De qui vient la fuite?