Les 10 stations de ski « les plus réputées » au Royaume-Uni

par | 16 Nov 2017

L’agence LHM Conseil publie une étude sur la réputation des stations de ski dans le monde… vue par les Anglais.

Un sondage réalisé en octobre dernier par l’agence LHM Conseil, dirigée par Willy Fux, à partir d’un échantillon représentatif des pratiquants britanniques de sports d’hiver (*), permet de mesurer la réputation des stations de ski dans le monde.

Cinq grandes stations françaises figurent dans le top 10, dont une seule – en l’occurrence Val d’Isère –  se classe dans les 3 premières.

DANS LE TOP 10 :

1 – Whistler (Canada)

2 – Val d’Isère 

3 – Aspen (Etats-Unis)

4 – Chamonix

5 – Méribel

6 – Courchevel

7 – St Anton (Autriche)

8 – Zermatt (Suisse)

9 – Tignes

10 – Verbier (Suisse)

Plus largement, elles sont neuf à être plébiscitées parmi les 20 premières. S’ajoutent les stations de La Plagne, Morzine et Les 3 Vallées.

Le domaine skiable de Val d’Isère. Photo Joséphine Audeoud

Entre hommes et femmes, le coeur des stations balance

Cette étude révèle d’autres enseignements et apportent quelques nuances. Ainsi, on apprend que les femmes sont surreprésentées dans les stations de Méribel, Chamonix, Courchevel, St Anton et Zermatt, tandis que les hommes de 45 à 54 ans se rendent plus facilement à Whistler, Val d’Isère et Aspen (le top 3). Les plus âgés (à partir de 55 ans) privilégient, quant à eux, Méribel, Zermatt, St Moritz, Kitzbühel, St Anton et Lech/Zürs mais les plus jeunes (18 à 34 ans) choisissent Val Thorens.

Entre réputation… et parts de marché

Si l’on analyse plus dans le détail la part de réputation et la part de marché réelle, on constate une appétence très marquée pour les stations nord-américaines, avec un nombre de citations trois à quatre fois supérieur à leur part de marché respective. Exemple, le nombre de fois où les stations canadiennes sont citées pour leur réputation est 3,9 plus élevé que leur part de marché réelle. Ce nombre est de 3,5 pour les Etats-Unis… Ce qui est moins le cas de la Suisse (1,3) et de la France (1,2).

(*)Cette enquête a été réalisée à partir d’un échantillon de 988 répondants représentatifs des Britanniques de 18 à 70 ans, ayant une expérience récente des sports d’hiver.

Plus d’informations : http://www.lhm-conseil.fr

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Votre magazine ECO de l’Ain du 6 mai 2021

100% en ligne, feuilletez votre magazine Eco de l'Ain n°18 du 6 mai 2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest