Réuni mercredi 13 décembre, le comité de programmation des fonds européens pour la zone Rhône-Alpes a décidé de soutenir 27 projets grâce à ces fonds européens pour un montant de 18,5 millions au titre du Feder et 420 000 euros au titre du FSE. Parmi ceux-ci figure le projet Whin (Waste heat recovery in silicon industry) porté par les entreprises Dalkia et Ferropem, dont le but est de récupérer et de valoriser, en créant de l’électricité, la chaleur des fours d’une usine de production de silicium à Anglefort. Ce projet intègre également une solution pour diminuer le réchauffement climatique induit par les fluides de refroidissement.