74Horizons met le cap sur la Mauritanie

par | 25 Jan 2022

Le car de l’association annécienne 74Horizons est fin prêt pour acheminer fournitures scolaires et matériels de sport à des enfants mauritaniens.

En route pour la Mauritanie ! Les huit membres annéciens de 74Horizons n’attendent plus que ce mot d’ordre, qui pourrait tomber d’un jour à l’autre. « On est tous prêts à tout lâcher du jour au lendemain pour nous lancer dans ce périple de 5 000 kilomètres », confie William Thisselin, président-fondateur de l’association.

Reporté deux fois déjà pour cause de covid et de fermeture de frontières, le départ se fait désirer alors que le car de 52 places est rempli de fournitures scolaires et de matériels de sport donnés par des entreprises et des clubs locaux. « On va acheminer tout cela à Rosso, dans le sud de la Mauritanie, où nous sommes en contact avec la municipalité. Elle va nous accueillir et nous aider à distribuer ces dons dans des villages qui en ont besoin », poursuit-il. Et pour être sûrs que ce sont bien les enfants les plus démunis qui en bénéficieront, les membres de 74Horizons superviseront eux-mêmes les opérations.

L’équipe, presque au complet. Crédit photo : 74Horizons.

Pour William Thisselin, agent d’assurance dans le civil, l’aventure n’est pas une première. Baroudeur dans l’âme, il est en outre à l’origine, avec son frère, de la création il y a dix ans d’une association équivalente en Saône-et-Loire, sa région d’origine. Des villages du Togo, d’Uruguay, du Maroc ou du Sénégal ont déjà bénéficié d’actions similaires. « J’ai créé 74Horizons à Annecy en juin 2020 sur le modèle de sa grande sœur car aujourd’hui, c’est là que je suis installé », explique-t-il

Le « voyage » en Mauritanie sera le premier de 74Horizons. Un acte de solidarité rendu possible par la mobilisation d’une trentaine d’entreprises du bassin annécien, dont les Transports Philibert (Villaz) qui ont cédé le bus à titre gratuit. « Dans des pays comme la Mauritanie, les enfants doivent souvent faire des kilomètres à pied pour se rendre à l’école ou pour faire du sport, détaille William Thisselin. D’où l’idée de leur amener un car, qui servira au ramassage scolaire. Et pour ne pas faire le trajet à vide, nous le remplissons de fournitures. »

Soudés par trois valeurs communes – « l’esprit de camaraderie, la bienveillance et le goût de de l’aventure » – les huit membres du groupe, âgés de 24 à 54 ans, s’apprêtent à vivre en vase clos pendant trois semaines. Et à faire face à d’éventuels imprévus. « Cela fait partie des moteurs qui nous poussent, reconnaît le président. Mais avant tout, ce que je retiens des précédents déplacements, ce sont les rencontres que nous avons pu faire. »

0 commentaires

Découvrez également :

Jeu Change mise sur le réemploi

Après avoir travaillé dans l’industrie du jouet, Juliette Maquaire lance Jeu Change, en avril dernier, une plateforme de jeux et jouets reconditionnés pour les particuliers. Son constat : 70 à 80 % des jeux et jouets, principalement fabriqués en Asie, ont une durée...

LIRE LA SUITE

Extension collège Péron © Département de l'Ain

Les collèges de l’Ain face au défi énergétique

Pour maîtriser la hausse des coûts de l’énergie, le Département affine sa stratégie dans la rénovation de ses établissements. « Nous travaillons sur le nouveau Plan collèges qui couvrira la période 2024-2030 : différents scenarii sont étudiés en associant les...

LIRE LA SUITE

20 ans Mécabourg

Le bel âge de Mécabourg

Le groupement des entreprises de la métallurgie fête ses 20 ans, mais préfère regarder devant. « Au départ, nous étions 13 entreprises, dont six au bureau. Les projets sont allés au-delà de ce que l’on pouvait espérer », a relevé Philippe Padet. « L’état...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest