Accompagner la sortie de crise

par | 27 Sep 2021

La reprise n’occulte pas les difficultés économiques que peuvent subir des entreprises. D’où une nouvelle instance départementale accompagnant la sortie de crise.

Le Gouvernement a présenté, le 1er juin, un plan d’action visant à soutenir la reprise d’activité des entreprises dans le but de « détecter de manière anticipée les fragilités financières des entreprises, orienter les entreprises en situation de fragilité vers le meilleur dispositif et proposer à chaque entreprise une solution adaptée à sa situation ». Le comité départemental à la sortie de crise, déclinaison au niveau local du plan d’action national, s’est réuni pour la première fois jeudi 16 septembre sous la présidence de la Préfète de l’Ain. Associant les services de l’État et l’ensemble des partenaires du monde de l’entreprise (professionnels du chiffre et du droit, chambres consulaires, fédérations d’entreprises, associations professionnelles…), il a pour mission de coordonner le dispositif de soutien départemental apporté aux entreprises fragilisées par la crise, « dans le plus strict respect du secret fiscal et de celui des affaires ». Son objectif est « d’apporter une solution à toutes les entreprises en difficulté ». Cette instance, qui assurera également un suivi de la conjoncture locale, aura également un rôle de veille et sera alertée en cas de dégradation de la situation de certains secteurs d’activité.

Un conseiller départemental

Point de contact privilégié pour l’accueil et le conseil, un conseiller départemental à la sortie de crise a été nommé. Dans l’Ain, il s’agit de M. Valéry Saramito (codefi.ccsf01@dgfip.finances.gouv.fr). Il s’attachera à proposer, en toute confidentialité, « une solution adaptée et opérationnelle à chaque entreprise en fonction de sa situation et de ses besoins : mobilisation des outils d’accompagnement financiers mis en place par l’État, qui sont prolongés jusqu’à la fin de l’année 2021 : prêts participatifs pour les petites entreprises, avances remboursables, prêts à taux bonifiés… ; orientation vers l’interlocuteur le plus adapté à la situation propre de l’entreprise : médiateur du crédit, médiateur des entreprises, commission des chefs des services financiers, tribunal de commerce ou judiciaire… »


Éliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Salon mécaplastronique © JJ

Besoin de normes pour la plastronique

Plusieurs industriels se sont accordés sur le manque de structuration du secteur, lors du salon Mecaplastronic Connexion, le 13 octobre à Ainterexpo. «Il est important de préciser que la plastronique n’est pas une discipline concurrente de l’électronique...

LIRE LA SUITE

© Marco Del Torchio - Adobe Stock

Le hashtag fait son festival à Ainterexpo

La première édition du Hashtag festival ouvrira ses portes à Ainterexpo samedi 23 octobre, pour deux jours de totale immersion dans le digital et ses déclinaisons. «Le mot hashtag, c’est le lieu qui permet d’échanger sur la toile nos passions, nos sujets...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest