Les Restos du coeur 74 ne se limitent pas à distribuer de la nourriture aux plus démunis. Ils leur remettent aussi un pied à l’étrier via des services d’aide à la personne.

Des Restos du coeur, on connaît surtout les paniers-repas distribués toute l’année aux plus démunis ainsi que les repas délivrés sans conditions de ressource de décembre à fin mars. En Haute-Savoie, 600 000 repas ont ainsi été servis cette année. Un chiffre en constante augmentation, comme le détaille Didier Lotte, président local des Restos, dans notre édition datée du 27 avril.

Ce que l’on sait moins, c’est que l’association concourt également activement à remettre un pied à l’étrier social des hommes et femmes accueillis, en leur proposant une aide à la personne. « L’aide alimentaire est une porte d’entrée dont nous profitons pour connaître mieux les besoins des gens« , explique-t-il. Des besoins qui peuvent tout aussi bien concerner le logement que la santé, le droit, des cours de français, une aide administrative, etc.

Pour la période 2016-2017, les soins dentaires dispensés dans ce cadre ont connu un vif succès avec 244 bénéficiaires. Les services de coiffure ont accueilli 200 personnes et les ateliers de français 116. Des dépistages d’hépatites, de Sida et de maladie du rein sont également proposés, tout comme un soutien à la recherche d’emploi (14 emplois trouvés en 2016-2017). Les Restos peuvent aussi apporter un conseil budgétaire et accompagner les demandeurs vers le micro-crédit.

Enfin, l’association chère à Coluche aide les familles qui le souhaitent à partir une semaine en vacances durant l’été.

« Nous avons d’autres projets, conclut Didier Lotte, que nous ne pourrons mettre en oeuvre que si nous trouvons de l’aide pour combler notre déficit. »

Pour en savoir plus, rendez-vous dans Eco Savoie Mont-Blanc du 27 avril.

 

blank

Les collectes portent sur les denrées alimentaires, sans oublier les produits d’hygiène et ceux pour les bébés (couches, petits pots, laits infantiles, etc.).