Alec 01, la vertueuse, se professionnalise

par | 9 Juin 2021

Son activité écologique devenant de plus en plus accrue, l’Agence locale de l’énergie et du climat abandonnera bientôt, dans l’intérêt général, le statut associatif.

Volonté politique, intérêt croissant pour l’écologie, créée il y a une trentaine d’années, Alec 01 est plus que jamais en phase avec son époque. L’Agence locale de l’énergie et du climat de l’Ain, organisation autonome et indépendante à but non lucratif, a pour objectif « d’agir contre le dérèglement climatique et d’enclencher une dynamique de transition énergétique au bénéfice du territoire et de l’intérêt général ». Sa raison d’être est de diminuer l’empreinte écologique et réduire les émissions de gaz à effet de serre en œuvrant pour la transition énergétique dans toutes ses composantes.

À l’heure des bilans 2020, le président Daniel Fabre se réjouit des bons résultats. « Notre objectif était de conseiller 6 000 personnes et nous avons réussi à atteindre le chiffre de 8 500 », explique-t-il. Mais il a un autre motif de satisfaction, économique celui-ci, avec « 37 M€ de travaux de rénovation énergétique estimés qui seront injectés dans l’économie locale ». Sur le plan écologique, Marie Moissenet, directrice, n’est pas moins heureuse de voir que les conseils délivrés ont pu faire économiser 25 Gwh, soit la consommation annuelle de 5 143 foyers français.

16 actionnaires principaux

La montée en flèche de l’activité ne faiblira pas en 2021 où l’objectif des 9 000 personnes conseillées sera dépassé. Alors, pour pérenniser si belle œuvre d’intérêt général, il était nécessaire d’abandonner le statut associatif pour celui professionnel. « Depuis deux ans maintenant, la réflexion qui est en cours et qui a été actée par les différentes instances de l’association n’a jamais été aussi proche d’aboutir. La Société publique locale “Alec de l’Ain” sera prochainement créée pour reprendre les activités assurées par l’Alec 01 », annonce Daniel Fabre. Cette SA à actionnariat public regroupera 16 actionnaires principaux : le Département, le SIEA et les 14 EPCI de l’Ain.

« À une échelle territoriale, il s’agit d’une démarche novatrice qui montre la volonté des acteurs locaux de s’engager dans la transition énergétique », conclut Daniel Fabre.


Une bascule tout en douceur

Le conseil d’administration de l’Alec 01 prépare la bascule de l’ensemble des activités de l’agence vers la future Société publique locale ainsi que les modalités de dissolution de l’association. Le conseil d’administration porte le projet de création d’un Forum, instance de travail consultative composée des acteurs de la société civile qui accompagnera la SPL dans ses projets. Le conseil d’administration de la future SPL sera composé d’un représentant de chaque intercommunalité, du Département, du SIEA et des petits porteurs regroupés au sein de l’assemblée spéciale.


Éliséo Mucciante

Photo : Eric Dubiel, vice-président et Daniel Fabre, président, entourent Marie Moissenet, directrice.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest