Bilan positif pour le Grand Carénage de la centrale du Bugey

par | 5 Jan 2022

L’instance de concertation et de coordination de la centrale réunie pour réaliser un bilan des actions engagées relève l’impact économique local.

« Grâce à l’ensemble des acteurs du territoire, présents dans l’instance de coordination et de concertation du Grand Carénage, nous sommes capables aujourd’hui de trouver les compétences nécessaires, malgré les tensions qui existent sur l’emploi et la formation dans notre département. » Catherine de la Robertie, préfète de l’Ain, n’est pas peu fière de la prouesse humaine et technique que réalise la Centrale du Bugey avec le Grand Carénage. Ce programme industriel d’envergure visant la poursuite d’exploitation de ses unités de production au-delà de 40 ans, en toute sûreté et sécurité, occasionne l’intervention quotidienne de 4 000 salariés sur les installations, pour un investissement de plus de 2 milliards d’euros. Le “chantier” génère des retombées économiques directes (emploi, marchés passés avec les entreprises locales…) et indirectes (liées à l’hébergement, la restauration, le transport…) sur son territoire.

Les initiatives liées à l’accompagnement des entreprises ont également donné lieu à de belles réussites. Le nombre de solutions d’hébergements mis en visibilité pour les intervenants de la centrale, référencées sur un portail dédié, est passé à 1 359 logements contre 859 en 2019. Une bonne dynamique a été engagée autour des achats de la centrale auprès d’entreprises locales avec une hausse continue depuis 2017. Pierre Boyer, directeur de la centrale EDF du Bugey, apprécie à sa juste mesure cette performance : « Nous ne pouvons que nous féliciter de cette dynamique collective entre les acteurs locaux durant cette période de Grand Carénage, un programme industriel dense qui permet de faire bénéficier le territoire de ses retombées économiques avec plus de 50 % des achats locaux réalisés en Auvergne-Rhône-Alpes. Le travail avec les collectivités n’est pas terminé. Le programme industriel de Bugey continue avec la 4e visite décennale de l’unité n°3 qui débutera en 2023 et sera poursuivi par des travaux aussi importants, les travaux de la phase B. »

En outre, cette démarche volontariste envers les entreprises locales s’appuie sur la mise en place en 2020 de la plateforme d’information Ecobiz Nucléaire, développée avec la Chambre de commerce et d’Industrie de l’Ain, qui donne de la visibilité sur les marchés du Grand Carénage accessibles aux entreprises locales et sur le travail de proximité engagé avec le pôle de compétitivité Nuclear Valley.


529

Le CNPE travaille avec 529 entreprises sur le territoire dont 120 sont de l’Ain, 77 de l’Isère et 237 du Rhône.


Des formations spécifiques

Les actions liées à la formation ont également abouti à des résultats très satisfaisants avec la mise en place de parcours spécifiques métiers. EDF et l’entreprise partenaire Sigedi, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Pôle Emploi, ont mis en place un cursus d’excellence créé sur mesure dans le domaine de la robinetterie afin de former 12 demandeurs d’emploi du territoire. Organisée pour la première fois à l’UFPI, campus EDF situé près de la centrale, cette formation a ainsi pu répondre aux besoins des prestataires locaux de la filière nucléaire sur des métiers en tension.


Eliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Démographie en région AURA : la Haute-Savoie en tête

Les dernières publications de l’Insee confirment le dynamisme du département, au sein d’une région disparate. Au 1er janvier 2019, la région Auvergne-Rhône-Alpes dépasse le seuil des 8 millions d’habitants (8 043 000). Elle reste la deuxième région la plus peuplée...

LIRE LA SUITE

Panne de carburation pour la filière automobile

Président régional des professionnels de l'automobile, Jean-Michel Perissoud résume d’une phrase la mauvaise passe que traverse la filière : « En 2020, nous avions les voitures mais pas les clients ; en 2021, nous avions les clients mais pas les voitures. Tout cela...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 28 janvier 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°4 du 28 janvier 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest