Covid-19 / pollution : quand le malheur des uns fait le bonheur des autres…

par | 18 Mar 2020

Alors que les conditions météorologiques observées depuis le 15 mars dans la vallée de l’Arve – alternant anticyclone et temps froid la nuit avec inversion des température, entraînant le figement des polluants au sol – devraient favoriser un fort pic de pollution, les prévisions de la qualité de l’air enregistrées ce mercredi 18 mars s’avèrent excellentes en fond de vallée.

Seules les hautes montagnes du massif alpin (même constat en Savoie) sont touchées par un air médiocre, provenant vraisemblablement des masses d’air encore polluées de l’Italie du Nord (voir photos ci-dessous). 

La raison à cela ? Le quasi-arrêt des activités humaines, et donc des émissions (elles sont au plus bas !), lié à la propagation du coronavirus en France. Une occasion unique, pour ne pas dire inédite (à l’échelle du virus qui nous contamine), pour les scientifiques de surveiller et d’analyser en conditions réelles l’impact de chaque usine, de chaque secteur, des déplacements quotidiens, du trafic du tunnel du Mont-Blanc, du chauffage au bois des habitants assignés à résidence… sur les pics de pollution et la qualité de l’air.

Pour Anne Lassman-Trappier, présidente d’Inspire, association qui oeuvre pour une meilleure qualité de l’air et la protection de l’environnement dans le Pays du Mont-Blanc, « les enseignements à en tirer seront cruciaux pour cibler plus efficacement les politiques et actions à mettre ne place pour réduire la pollution de l’air dans la vallée et protéger la santé de ses habitants ». 

Les conditions météorologiques sont identiques. En mars 2016, le voile de pollution était très visible sur la vallée de Chamonix. En mars 2020, le fond de la vallée est clair et seul un léger voile de pollution est visible sur les plus hauts sommets.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Chablais : pose de la première pierre pour la ressourcerie R’mize

EN OCTOBRE, LA R’MIZE OUVRIRA SES PORTES A ANTHY-SUR-LEMAN. UNE RESSOURCERIE DOUBLEE D’UN TIERS LIEU UNIQUE DANS LA REGION. C’est un modèle inédit dans la région Auvergne Rhône-Alpes qu’ont construit les sept associations et les trois collectivités territoriales composant l’association Pôle ressourcerie du Chablais. La R’mize, dont la première pierre vient d’être posée à Anthy-sur-Léman, […]

LIRE LA SUITE

Accidents de la route © Benjamin Nolt

La formation pour prévenir les accidents routiers

C'est sur la route qu'ont lieu une grande partie des accidents du travail les plus graves. Former les salariés pourrait prévenir ce risque. En France, en 2020, 27 122 200  personnes actives étaient concernées par le risque routier professionnel et 39 % des...

LIRE LA SUITE

Changement de « carrière » pour la famille Ceccon

Après la cession de son activité BTP, la famille Ceccon achève son retrait avec la vente d’une dizaine de sociétés et participations dans le domaine des granulats au groupe familial Basaltes. Depuis la vente de sa filiale BTP – cédée en juin dernier à CVL, la...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest