Everide lève 1,2 million d’euros pour son appli

par | 7 Oct 2021

Basée à Annecy, la nouvelle plateforme digitale d‘achat et vente de produits de seconde main ambitionne de devenir le « Vinted » de l’outdoor.

Proposer un site web et une application aux pratiquants de sports de pleine nature pour qu’ils puissent acheter et vendre vêtements, chaussures et matériels d’occasion est le credo choisi par Everide. La start-up, installée aux Glaisins depuis sa création en juillet dernier, intégrera dans son offre de services la mise en ligne gratuite du produit (avec une catégorisation par sport, utilisation, matière…), le paiement sécurisé, le bordereau de transport et, bien sûr, le service clients. Avec l’objectif de lever tous les points de friction pour fluidifier les échanges entre particuliers. Le vendeur n’aura aucun frais mais l’acheteur paiera une commission de 8 % calculée sur le prix du produit.

Le réputé snowboarder Xavier de Le Rue est le cofondateur et associé d’Everide. L’impact carbone d’un produit déjà utilisé est 5 à 7 fois moindre qu’un produit acheté neuf. Crédit photo Everide/ Justin Galant

Un marché de l’occasion très porteur

Le trio fondateur – composé de Julien Bronnert, Olivier Rocques et Xavier de Le Rue, tous passionnés de sports outdoor – veut être un maillon de l’économie circulaire en donnant une seconde vie aux produits portés qui ne sont plus utilisés.

« Nous avons aussi envie d’insuffler une manière différente de consommer la montagne, plus vertueuse et moins génératrice de CO2, pour protéger notre terrain de jeu », ambitionne Julien Bronnert, directeur général d’Everide, qui mise sur la conscience environnementale des pratiquants pour se développer.

Et le marché de l’occasion, tendance, a de beaux jours devant lui. « Son taux de croissance est estimé à 15 % et pèsera 20 % du marché de l’outdoor d’ici dix ans », prévoit-il, ajoutant que ce secteur compte 26 millions de pratiquants en France, ayant dépensé en moyenne 280 euros en 2019.

Pour lancer son appli haut de gamme everide.app fin octobre, la jeune pousse a levé, en août, 1,2 million d’euros auprès d’une quinzaine de business angels indépendants, issus de l’industrie outdoor et de la French Tech. Figurent, parmi eux, Olivier Cantet, l’ex-CEO de Rip Curl et président de Private Sport Shop ; Patrick Giraudon, le pdg d’Arva-Nic Impex (et président d’OSV) ; Gregory Sand, le cofondateur de Moustache Bike ; Paulin Dementhon, le créateur de Drivy ; Jean-Fabrice Mathieu, investisseur (jfm Ventures) et ancien dg de SeLoger.com… ou encore Xavier de Le Rue. La Bpi ainsi que les deux family offices Nouvel Atlas et Venture Together ont rejoint les rangs. « Cette opération va permettre aussi de renforcer les équipes (8 personnes actuellement) et d’investir dans le marketing pour nous faire connaître rapidement auprès des pratiquants », souligne Julien Bronnert, qui compte aussi sur sa team d’athlètes ambassadeurs de la marque. Everide vise un objectif de 50 000 produits au catalogue, soit 25 000 à 30 000 vendeurs, à fin 2022.

Patricia Rey

1 Commentaire

  1. Soru

    Super

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité