Lors de la réunion (dématérialisée) du Comité de filière Tourisme, qui s’est tenue le 24 mars en présence de Jean-Baptiste Lemoyne et Jean-Yves Le Drian, respectivement secrétaire d’État et ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, la députée de Haute-Savoie Frédérique Lardet a fait état de l’impact considérable du Covid-19 sur le secteur du tourisme. Si l’action du gouvernement est reconnue unanimement par l’ensemble des professionnels du secteur, ceux-ci ont fait trois propositions. À savoir : l’élargissement des indemnisations de chômage partiel versées par l’État aux salariés à 39h (au lieu de 35h) pour les entreprises concernées ; l’extension du dispositif de report des loyers et des échéances à l’ensemble des bailleurs, y compris les bailleurs particuliers (un accord a été signé avec les six fédérations de bailleurs et l’État). Enfin, et non négligeable, une participation plus soutenue à l’effort national est demandée aux assureurs pour compenser les pertes d’exploitation. Et ce, au-delà de leur contribution (certes appréciée mais jugée insuffisante) de l’ordre de 200 millions d’euros au fonds de solidarité. Pour Frédérique Lardet, « il faudra à l’avenir travailler à l’élaboration d’un produit d’assurance en cas de catastrophe sanitaire majeure pour améliorer l’offre de couverture assurantielle à destination des entreprises ».

Frédérique Lardet, députée de la Haute-Savoie – DR