Le Guide Michelin a dévoilé, ce lundi 27 janvier, ses célèbres étoiles pour 2020. Savoie Mont Blanc se distingue, à nouveau, avec quatre nouvelles étoiles.

Sébastien Vauxion, le chef du Sarkara à Courchevel. Crédit photo : Le K2 palace

Une fois encore, Courchevel étincelle. Le Sarkara, table du K2 Palace et premier restaurant gastronomique de desserts, se voit décerner une deuxième étoile, après avoir remporté la première en 2019. Son chef Sébastien Vauxion devient ainsi le premier chef pâtissier étoilé au monde. A Megève, La Table de l’Alpaga, où officie Anthony Bisquerra, arbore aussi deux étoiles. Enfin, L’Auberge de Montmin (col de la Forclaz, Talloires) et Azimut (Courchevel-Le Praz), dirigés respectivement par Florian Favario et François Moureaux, rejoignent le cercle très prisé des étoilés.

Cette année, trois restaurants ont obtenu la consécration suprême : la médaille d’or. Il s’agit de L’Oustau de Baumanière, dans les Baux-de-Provence, dirigé par le chef Glenn Viel ; du Christopher Coutanceau, du nom de son chef, situé à La Rochelle ; et du Kei à Paris. À noter que son chef Kei Kobayashi est le premier chef japonais à recevoir trois étoiles en France.

Une composition du chef Sébastien Vauxion – Crédit photo : Le K2 palace

Le Guide Michelin 2020 répertorie 628 tables étoilées, dont 63 nouvelles (contre 75 en 2019) : trois 3-étoiles, onze 2-étoiles, quarante-neuf 1-étoile. 

Ces dernières années, le guide rouge s’est illustré en déclassant plusieurs grandes tables, parmi lesquelles La Maison des Bois de Marc Veyrat, à Manigod. Ce dernier, qui avait intenté un procès au Guide Michelin, a été débouté fin 2019. Cette année, c’est au tour de la maison Bocuse de perdre sa troisième étoile, après 55 ans au firmament de la gastronomie.