Handicap : Une journée de l’orientation avec l’Adapei

par | 11 avril 2024

L’association organise pour la deuxième année consécutive un événement à destination des jeunes en IME, pour leur permettre de découvrir divers secteurs professionnels.

«Dans les milieux ordinaires, les jeunes sont accompagnés dans leur orientation. Il ny avait pas de raison que nous ne fassions pas la même chose, dans les milieux spécialisés. Ainsi, nous est venue lidée de proposer une journée dorientation et de découverte des métiers pour les jeunes des IME (Instituts médico-éducatifs)», explique Marie-France Costagliola, présidente de l’Adapei de l’Ain (Association départementale des amis et de parents d’enfants inadaptés), le 4 avril, à l’occasion de la visite de l’Esat (Établissement et service d’accompagnement par le travail) le Pennessuy, à Viriat. L’association, qui accompagne des personnes en situation de handicap mental au sein d’établissements et de services spécialisés, a accueilli près de 130 jeunes sur le site.

«Lambition était d’élargir le périmètre des univers professionnels quils pouvaient découvrir. Souvent, cela se limitait à leur environnement proche. Cette année, nous avons ajouté deux nouveautés. Tout dabord, nous voulions ouvrir cette journée à dautres établissements. Nous avons donc huit IME aindinois et dautres organismes hors du périmètre de lAdapei. Certains viennent dailleurs dassez loin, montrant ainsi que cela répond à une attente, à une demande. La deuxième est douvrir au milieu dit ordinaire par le biais du Cecof d’Ambérieu et de la MFR de Balan, avec lesquels nous avons entrepris une collaboration», poursuit Thierry Joseph, vice-président de l’Adapei de l’Ain.

Quelque 130 jeunes ont pu découvrir les métiers industriels et logistiques de l’Esat le Pennessuy, mais pas seulement. «Nous avons onze activités sur site, auxquelles sadditionne une entreprise adaptée, Les ateliers de Brou», commente Damien Favard, directeur de l’Esat le Pennessuy. À la maison des Pays de l’Ain, à Saint-Étienne-du-Bois, les métiers de la boulangerie-pâtisserie, du service en salle, de la coiffure et des espaces verts ont été présentés, certains par les élèves de la MFR de Balan et du Cecof d’Ambérieu-en-Bugey.

Découvrir au plus près

«Il ne sagit pas simplement de visiter, il faut aussi voir et faire. Aussi, avec les responsables de site, nous essayons dinstaurer des mises en situation. Dans la mesure du possible, les jeunes repartent avec quelque chose quils ont fabriqué. Ainsi, ils peuvent en parler le soir en rentrant», développe Thierry Joseph.

Dans les ateliers, les activités sont variées : de la soudure à la destruction des documents confidentiels de la CAF pour recycler ensuite le papier, en passant par la menuiserie. Décomposées si besoin en plusieurs étapes, elles permettent d’adapter les postes à chacun. Plusieurs grosses entreprises, comme la SNCF, Lamberet ou Renault Truck, mais également des collectivités comme Grand Bourg Agglomération font confiance à l’Esat le Pennessuy pour la qualité et le coût du travail réalisé. L’établissement compte environ une cinquantaine de clients. Un partenariat gagnant-gagnant. «Les entreprises sintéressent à nous tout dabord pour des questions de compétence, notamment car nous pratiquons des activités qui peuvent sortir de leur cœur de métier. Nous sommes un véritable acteur économique, aussi bien comme fournisseur que comme client car nous consommons également des biens et des services», ajoute Damien Favard. La journée d’orientation, elle, devrait être renouvelée l’an prochain en poursuivant son objectif d’élargissement.


Joséphine Jossermoz

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Lifestyle | Randonner avec son chien : mode d’emploi

Vous rêvez de randonner en montagne avec votre compagnon à quatre pattes à la journée, en bivouac ou même itinérance ? C’est possible à condition d’être bien préparé et de suivre quelques (bons) conseils. La randonnée est une belle activité à partager avec son...

LIRE LA SUITE

Poralu Atlantem

Ain : Atlantem entretient l’esprit de Poralu Groupe

En reprenant l’entreprise bugiste, la filiale du groupe Herige a réalisé bien plus qu’une opération de croissance externe. Elle a trouvé un modèle qu’elle a envie de déployer. « Le groupe Herige, c’est un cap industriel, une RSE (Responsabilité sociale et...

LIRE LA SUITE

Publicité