Hôtellerie-restauration : de nouvelles aides aux entreprises

par | 15 Jan 2021

Hier, mardi 14 janvier, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé de nouvelles mesures pour un coût global de 4 milliards d’euros par mois pour soutenir les secteurs particulièrement touchés par la crise (restauration, hôtellerie, tourisme…). Comme réclamé par le GNI Rhône-Alpes Région Est et le collectif des entrepreneurs du tourisme de montagne, qui jugeaient le fonds de solidarité « inadapté et insuffisant » (lire Eco du 15 décembre, sous presse hier soir), l’État prendra en charge jusqu’à 70 % des coûts fixes (auparavant dans la limite de 200 000 euros mensuels, soit 20 % du chiffre d’affaires) pour les grosses entreprises générant un chiffre d’affaires supérieur à million d’euros par mois. Cette aide exceptionnelle, plafonnée pour l’heure à trois millions d’euros sur la période de janvier à juin 2021, s’ajoutera à l’aide du fonds de solidarité. « Un point de départ puisque nous sommes en négociation avec la Commission européenne pour que ce plafond soit relevé », a assuré Bruno Le Maire. Ces nouvelles mesures viendront en complément des dispositifs existants. D’autres outils seront activés, comme le remboursement du PGE différé d’une année, un moratoire sur les dettes, l’adaptation et la prolongation du chômage partiel pour certaines entreprises…
Pour finir, Bercy a également laissé entendre qu’il réfléchissait à étendre la prise en charge des coûts fixes aux entreprises réalisant moins d’un million de recettes mais ayant des coûts fixes élevés, tels les centres de vacances mais aussi les activités indoor et les salles de sport.

1 Commentaire

  1. Rigaud

    Bonjour Esque quelqun c si ta du retard pour janvier car demande fai le 15 et toujours pas réponse alor que d’habitude 48h max

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Dahuts passe du déchet au design

À Meythet, le fabricant de mobilier bois zéro déchet ambitionne d’industrialiser son activité. Dahuts – Déchets à haute utilité territoriale Savoie – a fait de l’“upcycling” son credo. La start-up créée en 2018 par...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest