Le département représente 16,6% des emplois de l’industrie régionale qui est la seconde de France en la matière.

L’industrie iséroise compte 78 168 emplois, selon les dernières statistiques officielles publiées par l’Insee. Ce qui place le département sur le podium régional. Dans un contexte de l’emploi globalement tendu, il est à souligner que l’industrie iséroise, tout comme l’industrie régionale, a été vecteur de création d’emplois depuis 2017. On l’estime entre +1,5% et +3% depuis la reprise économique datant de 2015. Ce qui atteste de la dynamique économique du département qui demeure attractif. 

Autre indicateur, on décompte plus de 3 000 établissements industriels dans l’Isère. Une statistiques, là encore, en hausse, d’environ 3%, là aussi depuis la fin de la période de turbulence. 

L’une des forces de l’Industrie iséroise repose sur sa diversité : les secteurs de pointe comme la microélectronique, l’informatique, les biotechnologies, les énergies renouvelables et la logistique côtoient des secteurs traditionnels forts comme la métallurgie, l’agroalimentaire ou le textile, historiquement très présents dans le département. De plus, les pôles d’excellence, donneurs d’ordres, PMI innovantes ont la vertu de se positionner clairement à l’international. Cette ouverture soutient l’activité et permet d’envisager l’avenir de l’industrie made in 38 avec optimisme.

Des industries de pointe, qui souvent exportent

Il serait fastidieux d’établir une liste exhaustive des industries iséroises, toutefois, il semble intéressant de noter l’implantation de la quasi-totalité des secteurs industriels. Par nombre d’établissements, on compte tout d’abord la fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac avec 741 entreprises qui emploient plus de 6 000 salariés ; les industries manufacturières avec 611 entités pour près de 7 500 salariés ; ou encore la métallurgie avec 264 sociétés pour près de 10 000 employés. In fine, si l’on ne dénombre que 119 sociétés spécialisées dans la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques, celles-ci génèrent plus de 12 000 emplois. Un record ! Au total, le monde industriel isérois emploie plus de 78 000 salariés. Une tendance à la hausse qui devrait permettre au département de franchir la barre des 80 000 à moyen terme.

______________________________________________________________________________________________________________________________________

Par JF P