La Banque de France observe un redressement de l’activité en août

par | 16 Sep 2020

Selon l’enquête mensuelle de la Banque de France portant sur les dernières tendances en Auvergne-Rhône-Alpes, l’activité poursuit son redressement en août à un rythme plus élevé qu’attendu. Toutefois, les courants d’affaires restent inférieurs à leurs niveaux d’avant-crise. Alors que dans l’industrie, l’activité progresse à 88 %, dans les autres secteurs comme les services et le bâtiment, elle se stabilise, s’élevant respectivement à 91 % et 95 % du niveau d’août 2019. Exemple fort dans le décolletage (8,5 % des effectifs de l’industrie) où les rattrapages des entrées d’ordre et de la production continuent, malgré l’absence de visibilité dans l’automobile et l’aéronautique. Avec des carnets de commande encore très insuffisants, qui se traduisent par une adaptation des effectifs, les prévisions restent néanmoins très incertaines dans ce secteur. Dans le bâtiment, la reprise est timide : l’activité des entreprises de la Région n’a pas retrouvé son niveau habituel à cette période de l’année (96 %), à l’inverse de l’Hexagone (100 %). Le gros-œuvre s’en sort mieux que le second-œuvre, du fait en partie de l’effet rattrapage de certains chantiers. Sinon, bonne nouvelle, les carnets de commande sont plutôt garnis.
Pour septembre, la Banque de France anticipe globalement une activité en stabilité, en raison des fortes inquiétudes liées à un contexte sanitaire instable. Le PIB en France devrait se contracter de 8,7 % en 2020.



0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest