La JL Basket savoure quand même

par | 23 Juin 2021

Les fidèles partenaires de la JL Basket ont été invités par BB + pour clore la bonne saison du club stoppé seulement en quarts de finale par Monaco, mais très probablement européen pour la deuxième année consécutive.

BB +, le club entreprises de la JL Bourg Basket, présidé par Didier Lamy, a investi jeudi 17 juin les locaux de la concession Kia à Montagnat pour organiser son nouveau rendez-vous “19/20” sur les enjeux de la mobilité. Invité d’honneur, Éric Layly, président de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage, a évoqué la sortie des énergies fossiles en France, avant l’interdiction complète, dans les grandes villes, de la vente de véhicules thermiques en 2040, à commencer par le diesel. La concession garnie de chefs d’entreprise et décideurs a suivi avec grand intérêt. Quant à Internet, qui ne semble avoir que des vertus écologiques, si l’on tient compte des déplacements et autres impressions de documents qu’il évite (courrier, etc.), Éric Layly en a étonné plus d’un en expliquant qu’il représentait désormais « 10 % de la consommation d’électricité mondiale ». « Si Internet était un pays, sur le plan de la consommation électrique, il se classerait juste derrière les États-Unis et la Chine », assure-t-il.

L’Euroleague à nouveau

L’occasion était trop belle pour les dirigeants de la JL Basket de dresser sportivement un premier bilan de la saison. Pour Julien Desbottes, « elle a été positive ! La JL se classant à la 5e place après 34 matchs, alors qu’elle avait fini pareillement l’an dernier avec une saison arrêtée brutalement à la 25e journée à cause de la crise sanitaire ». Sur le plan économique, cette fois, le président s’estime « touché, mais pas coulé… 85 % des contrats signés avec les partenaires ayant été honorés ».

Récompensés

Frédéric Sarres, directeur sportif du club, espérait, lui, que les 3 matchs qui allaient suivre seraient « la cerise sur un beau gâteau ». Hélas, la JL a été éliminée des phases finales lors de son déplacement à Monaco. Mais, bonne nouvelle quand même ! L’Euroleague, dans sa liste des clubs engagés la saison prochaine en Eurocup, a intégré la JL dans les 20 sélectionnés. Après une édition 2020-21 avec une belle qualification dans le Top 16, le club devrait logiquement disputer une deuxième campagne européenne consécutive.

Jean-François Debat, maire de Bourg, a lui aussi profité de l’occasion pour remettre à Zachery Peacock, joueur emblématique et Savo Vucevic, désormais historique entraîneur, tous deux appelés à quitter le club après plusieurs années de bons et loyaux services, la Médaille d’honneur de la Ville.

Pour clore la soirée de belle manière, BB + a procédé à sa traditionnelle remise des BB + Awards. Manon Fontaine, membre de l’équipe de communication, qui a participé au projet One Team, programme de responsabilité sociale d’entreprise de l’Euroleague, a reçu le 1er Award après avoir organisé huit séances de basket où ont pris part de jeunes sourds. Le deuxième a été remis par l’intermédiaire de Thierry Bieler à la société Inter médical, leader dans la production de dispositifs médicaux.


Pas d’exploit à Monaco

Il aurait fallu un exploit, mais la saison de JL Bourg s’est finalement arrêtée en quart de finale de la Jeep Elite lundi soir, après un revers contre Monaco (91-72).


Eliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité