La Ravoire : plus de verdure au cœur de Valmar

par | 22 Sep 2022

Pièce maîtresse du quartier Valmar en cours de réalisation, la toute récente place de l’hôtel de ville de la commune savoyarde va faire l’objet de nouveaux travaux visant à introduire du végétal.

La Ravoire va choisir une équipe de maîtrise d’œuvre pour réaménager la place de l’hôtel de ville, livrée en 2018. Engagée par la précédente municipalité et poursuivie par l’actuelle, la démarche vise à résoudre les dysfonctionnements observés par les usagers. « Situé au nord de l’intersection de deux noues arborées qui structurent le cœur de ville, cet espace public est réalisé en pavés et béton désactivé. Les températures observées sont très élevées l’été et froides l’hiver, avec même des risques de gel », indique Émilie Dorhmann, adjointe au maire, déléguée au développement urbain, aux mobilités et à l’environnement.

De par ses dimensions (près de 2000 m²), la place est aussi perçue comme trop grande et manquant de convivialité. La commune a fait appel aux services du Conseil en architecture, urbanisme et environnement (CAUE) Savoie pour élaborer un cahier des charges et conduire un appel à idées débouchant sur des hypothèses de travail. Trois équipes d’architectes paysagistes sont venues sur place au printemps 2022 pour plancher sur la végétalisation du site. Parmi elles, l’Atelier Paysager (La Roche-sur-Foron), qui s’est imposé avec une proposition de pergola végétalisée. L’idée est d’avoir une couverture végétale qui ne soit pas persistante. Du mobilier urbain sera ajouté en complément tandis qu’une dizaine d’arbres plantés en pleine terre viendront créer un cheminement vers la nouvelle tranche du programme Valmar.

La Ville ne remet pas en question le parti pris architectural initial de l’opération – notamment la grande fontaine jugée particulièrement réussie – et ne veut pas engager de dépenses trop importantes. « L’enjeu numéro un est que cette place reste le lieu de nos rassemblements festifs et que nous répondions aux problématiques de confort », poursuit Émilie Dorhmann.

D’un point de vue plus général, avec 37 000 m² de surfaces de plancher livrés, la Zac de Valmar est à moitié réalisée. Suite à une première consultation infructueuse, la Société d’aménagement de la Savoie, concessionnaire du programme, lance un nouveau marché pour choisir un architecte en chef qui sera chargé des prochaines tranches. En parallèle, le conseil municipal souhaite revoir les modalités du plan guide pour les années à venir, en intégrant davantage la végétalisation en cœur d’îlots. Il planche sur les modalités d’une prolongation de la concession d’aménagement initiale dont l’échéance interviendra en 2025.

Vers une recomposition du programme ?

La Zac de Valmar a été initiée, en 2008, dans le cadre d’un marché de définition qui a permis d’associer des habitants à la composition du programme. Elle s’est déjà concrétisée avec la livraison de 457 logements, 22 surfaces commerciales, 646 places de stationnement. Des discussions sont en cours entre la commune et le Département pour l’éventuelle reconstruction, sur le secteur des Massettes, d’un nouveau collège. L’espace libéré par l’ancien collège, situé dans le périmètre de Valmar, permettrait de revoir l’implantation des surfaces de plancher restant à réaliser.


Sophie Boutrelle
Crédit photo : Ville de La Ravoire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS