Lafuma : hausse du résultat opérationnel à 7,1 M€ en 2018

Le spécialiste français des équipements de sport et de loisirs, qui possède Lafuma, Millet, Eider et Oxbow, confirme sa croissance en 2018 et affiche des résultats en hausse. Publié ce vendredi 1er mars, le chiffre d’affaires du groupe Lafuma progresse de 5,8 % à 169,8 millions d’euros (+9,3 millions) à fin décembre 2018 par rapport à un an plus tôt, tandis que le résultat opérationnel courant s’apprécie de 12,5 % à 7,1 millions d’euros (+0,8 million). Après intégration des charges opérationnelles, le résultat net ressort à 6 millions d’euros, soit +0,5 million.

Toutes les marques progressent

Chaque pôle du groupe a contribué à cette croissance. Ainsi les ventes du pôle Montagne (comprendre Millet Mountain Group, à savoir Millet, Eider et Lafuma), dopées par un hiver très enneigé, franchissent la barre des 100 millions d’euros pour s’établir exactement à 101,4 M€, en hausse de 6 %. Elles progressent de 8,7 % sur le marché français, et plus encore en Asie où elles enregistrent +19,1 % au Japon et 26,4 % en Chine. En 2018, il représente 60 % de l’activité du groupe, en stabilité au regard de 2017. Quant au pôle Mobilier (marque Lafuma Mobilier), spécialiste du mobilier extérieur, il renoue avec la croissance et progresse de 5,5 %, notamment grâce à la hausse des ventes sur internet (+28,7 %), pour atteindre 40,07 millions d’euros. Pour moins dépendre de l’été, des développements sont en cours sur les marchés internationaux et sur de nouveaux segments de marché. Avec notamment une ligne Privilège dédiée aux magasins de mobilier design. Enfin, le pôle Surf, à travers sa marque de vêtements de surf et lifestyle Oxbow, réalise une croissance de 6 % à 28,4 millions d’euros. Avec l’ouverture en mars 2018 d’un magasin en propre à Paris, Oxbow renforce sa présence sur le marché français.

Des perspectives stables

Pour 2019, au vu de l’environnement incertain sur les plans économique et politique, le groupe Lafuma n’envisage pas d’amélioration significative et mise sur des ventes et une rentabilité opérationnelle stables par rapport en 2018. Toutefois, et afin d’assurer la croissance rentable de ses marques, il entend investir et concentrer ses actions “sur les besoins des consommateurs, notamment en termes de digitalisation, et le développement nécessaire de la distribution omnicanale, le commerce en ligne et l’export”, explique la direction dans son communiqué financier.

Frédéric Ducruet est le directeur général de Millet Mountain Group, qui comprend les marques Millet, Eider et Lafuma. Le siège est basé à Annecy-le-Vieux, au parc des Glaisins. Photo : Groupe Lafuma

Pour mémoire, le groupe Lafuma (coté sur Euronext Paris) appartient depuis 2014 au suisse Calida (410 millions CHF de chiffre d’affaires en 2018, 3 000 salariés), également propriétaire de la marque de lingerie Aubade. Ce dernier, dirigé par Reiner Pichler, possède désormais 87,70 % des parts de Lafuma.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.