« Le Crédit Agricole des Savoie veut être un contributeur influent de la transformation touristique »

par | 23 Juil 2020

La banque verte crée un pôle tourisme pour accélérer la reprise et accompagner les acteurs de la filière. Experts dédiés, enveloppe en fonds propres supplémentaire de plusieurs millions d’euros… tout sera mis en oeuvre pour booster l’écosystème et jeter les bases du tourisme de demain. La parole à Laurent Bennet, directeur général du Crédit Agricole des Savoie, et à Cyril Gouttenoire, responsable du pôle Tourisme.


Exit le pôle Montagne et Territoire, vous avez choisi de créer un pôle Tourisme, dont le champ d’intervention est beaucoup plus vaste. Pourquoi ?

Laurent Bennet, directeur général : « En cette période de reprise, un peu plus vigoureuse que nous l’avions imaginée, nous avons décidé d’accélérer notre propre transformation au service à la fois de la relance et de la transformation du territoire. Jusqu’à présent le pôle Montagne avait pour vocation de soutenir les stations et leurs acteurs. Aujourd’hui, nous devons accompagner nos clients de manière différente, dans la reprise et les éventuelles difficultés qu’ils pourront rencontrer et, pour cela, étendre notre champ d’action à l’ensemble de la filière tourisme. Mieux, nous voulons être un acteur contributeur et influent de la transformation du territoire et du tourisme face aux enjeux du réchauffement climatique et du développement durable ».



Comment cela va-t-il se matérialiser ?

.

Cyril Gouttenoire, responsable du pôle Tourisme : «Cette implication dans la filière tourisme n’est pas nouvelle puisque sur nos 165 agences, 47 sont situées en zone montagne. Nous accompagnons les acteurs du tourisme de longue date, notamment en montagne, au travers de 80 participations (hébergeurs, aménageurs, remontées mécaniques…) en fonds propres. Au global, cela représente un effort financier du Crédit Agricole des Savoie de 170 millions d’euros dans l’économie touristique en tant qu’actionnaire. Un engagement historique que nous avons concrétisé en 2015 avec la création du pôle Montagne et Territoire. Désormais, nous allons renforcer notre réseau avec huit experts référents tourisme. Le pôle tourisme verra son champ d’interventions étendu à d’autres activités, comme l’agritourisme, le tourisme de lac, le tourisme d’affaires… Notre Village by CA dédié à l’innovation, et dont les nouveaux bâtiments seront livrés à l’automne, s’inscrit dans cette logique puisqu’il accueillera une trentaine de start-ups, dont certaines positionnées dans ce secteur. Avec aussi, pour se donner les moyens de nos ambitions et soutenir l’écosystème, une enveloppe supplémentaire de plusieurs millions d’euros.
Il est important d’avoir une vision à 360° et de travailler de concert avec tous les acteurs du tourisme et les collectivités pour pouvoir engager des actions et financer des projets en fonds propres ou en crédits. En 2020, nous avons fait un pas de plus et entendons relever le défi du tourisme au sens large, au-delà de la montagne ».


Vous projetez aussi d’accompagner deux stations en Savoie Mont Blanc ?

Cyril Gouttenoire : « Dans les mois à venir, nous accompagnerons en partenariat avec la Caisse des Dépôts deux stations pilotes – l’une en Savoie, l’autre en Haute-Savoie ; l’une en moyenne montagne, l’autre en haute altitude – dans leur projets de transition énergétique, de mobilité douce (à l’intérieur de la station et mais aussi pour favoriser son accès) et de rénovation de leurs parcs immobiliers. Sur ce dernier point, l’objectif est de travailler sur des blocs d’immeuble pour rénover les bâtiments dans leur intégralité, et non par lots plus difficiles à commercialiser. Les signatures seront rendues public à l’automne ».


Enfin, c’est l’occasion de faire le point sur la crise sanitaire, qui a fortement impacté les acteurs du tourisme…

Laurent Bennet : « Pendant la crise sanitaire, la majorité de nos agences sont restées ouvertes pour soutenir en trésorerie les entreprises et faire le pont entre l’avant et l’après confinement. Entre les reports d’échéance (pauses crédits) et les Prêts Garantis par l’État ( PGE), cela représente un effort financier du Crédit Agricole des Savoie d’environ 700 millions d’euros. Parmi nos clients, 40 % sont dans la filière tourisme (mais 30 % en volumes). C’est dire son in importance.
Pour compléter ce dispositif de soutien, nous avons lancé début juillet une opération extra-bancaire « Bon bol d’air » dans nos 165 agences. Un bon d’achat de 30 euros est offert à chaque client sociétaire qui achète un produit ou un service jusqu’au 31 juillet. Ce bon – 700 ont été distribués à date – est à consommer auprès des professionnels du tourisme en Savoie Mont Blanc.
En matière de tourisme, l’enjeu pour nos territoires sera la réussite de la saison estivale et la capacité à faire tourner le tourisme d’hiver, avec une clientèle internationale qui pourrait faire défaut. À ce stade, beaucoup d’incertitudes demeurent
. »

__________________________________________

Propos recueillis par Patricia Rey

__________________________________________

Photo Une OT Avoriaz, portrait Laurent Bennet © Gilles Piel

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest