Le forfait de ski français : le moins cher d’Europe

par | 16 Jan 2022

Le forfait de ski français serait le moins cher d’Europe, indique une étude réalisée par le moteur de recherche de locations de vacances Holidu (voire du monde, selon d’autres sources). Dans le top 5 des domaines skiables (+ 50 km de pistes) figurent deux stations savoyardes : Aussois, la station la moins chère de France et d’Europe, et La Norma. Un autre classement plébiscite les grands domaines affichant le meilleur rapport qualité/prix (par kilomètre de piste). En tête, Les Portes du Soleil, suivis des Trois Vallées, des Sybelles et du Grand Massif, soit quatre sur cinq situés en Savoie Mont Blanc (le 4e est Serre-Chevalier dans les Hautes-Alpes).

La station d’Avoriaz, au coeur du domaine des Portes du Soleil – crédit photo OT Avoriaz

1 Commentaire

  1. pillais

    Bonjour on va venir la semaine du 13/2/22 au 20/2/22 à la station des 3 vallées, nous sommes une famille de 4 personnes avait des forfaits intéressants à me proposer svp

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Jeu Change mise sur le réemploi

Après avoir travaillé dans l’industrie du jouet, Juliette Maquaire lance Jeu Change, en avril dernier, une plateforme de jeux et jouets reconditionnés pour les particuliers. Son constat : 70 à 80 % des jeux et jouets, principalement fabriqués en Asie, ont une durée...

LIRE LA SUITE

Extension collège Péron © Département de l'Ain

Les collèges de l’Ain face au défi énergétique

Pour maîtriser la hausse des coûts de l’énergie, le Département affine sa stratégie dans la rénovation de ses établissements. « Nous travaillons sur le nouveau Plan collèges qui couvrira la période 2024-2030 : différents scenarii sont étudiés en associant les...

LIRE LA SUITE

20 ans Mécabourg

Le bel âge de Mécabourg

Le groupement des entreprises de la métallurgie fête ses 20 ans, mais préfère regarder devant. « Au départ, nous étions 13 entreprises, dont six au bureau. Les projets sont allés au-delà de ce que l’on pouvait espérer », a relevé Philippe Padet. « L’état...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest