Le Téléphérique : un « Nouvel » hôtel à Avoriaz

par | 11 Juin 2021

Le futur établissement créé par Jean Nouvel a dû être modifié avant d’être validé.

Pour le groupe Pierre & Vacances, qui porte le projet, l’hôtel Le Téléphérique sera un bâtiment signal, symbole fort de la redynamisation d’Avoriaz. Son président Gérard Brémond, fondateur visionnaire de la station des Portes du Soleil créée ex-nihilo il y a cinquante-cinq ans, a souhaité un projet d’envergure dont l’architecture doit dialoguer et être en rupture avec l’environnement, comme cela figure au PLU. Alors que Jacques Labro avait conçu la station depuis sa création, sa réalisation a été confiée à l’architecte star Jean Nouvel.

Un projet controversé

Le bâtiment, dont le permis de construire a été délivré en février 2021, verra le jour dans le bas de la station, point d’arrivée de l’ancien téléphérique, en lieu et place des anciens garages et du parking de la Serma, la société des remontées mécaniques d’Avoriaz. Construit au bord de falaise, il s’étendra sur plus de 80 mètres de long et sur six étages. Ses façades déstructurées, en lien avec l’architecture mimétique existante, seront recouvertes d’ardoises de Morzine, dans la mesure du possible, rythmées par des ouvertures en verre.

« Le toit-terrasse arrivera au niveau du front de neige pour faciliter l’accès au public et en gênera pas la vue. D’ici le panorama est à couper le souffle sur les sommets et la vallée », assure Fabien Trombert, le nouveau maire de Morzine-Avoriaz, qui « a hérité du projet ».

Car si l’édile reconnait volontiers l’aubaine de créer 450 lits chauds hôteliers et un projet intéressant sur le plan architectural, le projet initial avait suscité des oppositions. « Le bâtiment ressemblait davantage à une barre d’immeuble en verre, alu et bois qui détonnait dans le paysage. Alors nous avons réuni les parties concernées et poser nos conditions – parfois non sans mal – pour que des changements majeurs soient effectués ».
Autre point d’achoppement, l’absence de parking dans le projet, qui sera compensé par la surélévation du parking existant à l’entrée de la station pour augmenter le nombre de places (une attribuée par chambre). Encore aujourd’hui, le maire n’entend pas déroger, « rien ne sera entrepris tant que le projet global ne sera pas arrêté. » Les travaux, qui devraient démarrer en avril 2022 pour une livraison en décembre 2023, engloberont un projet plus ambitieux, qui portera sur la requalification du quartier et de ses accès.

Un investissement de 43 millions d’euros

Le montant de l’opération devrait atteindre 43 millions d’euros. « Comme cela prévaut dans tous nos montages, nous en assurerons la maitrise d’ouvrage et l’exploitation et l’hôtel sera vendu à un investisseur privé », détaille Stéphane Lerendu, directeur général du développement France de Pierre & Vacances et ancien directeur de l’office de tourisme d’Avoriaz. D’ailleurs, le groupe n’exclut pas la création d’une foncière dédiée avec des partenaires bancaires. « Des discussions, dans ce sens, sont en cours », entérine le dirigeant. Qui plus est, cet actif n’a pas vocation à générer de profit immobilier. En effet, dans le cas présent, un bail à construction de 49 ans a été signé avec la société Le Crot aux Chiens, regroupant 1 000 propriétaires fonciers, qui a préféré louer les parcelles nécessaires à la construction de l’hôtel plutôt que de les vendre.

« Au terme de cette échéance, l’hôtel reviendra à l’indivision », confirme Stéphane Lerendu, satisfait de ce compromis, qui « est un moyen supplémentaire de maîtriser l’affectation des lits sur le long terme. »

Ultra connecté
Cet hôtel, nouveau concept du groupe Pierre & Vacances, comptera 153 clés 4 étoiles, un restaurant et un bar. Les chambres à 60 % familiales – qui faisaient défaut à la station haut-savoyarde – permettront d’accueillir des tribus et de diversifier la clientèle.


Le projet de Jean Nouvel alterne sur 7 000 m2 ardoises enchevêtrées et effets bombés. Crédit photo Jean Nouvel

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Chablais : pose de la première pierre pour la ressourcerie R’mize

EN OCTOBRE, LA R’MIZE OUVRIRA SES PORTES A ANTHY-SUR-LEMAN. UNE RESSOURCERIE DOUBLEE D’UN TIERS LIEU UNIQUE DANS LA REGION. C’est un modèle inédit dans la région Auvergne Rhône-Alpes qu’ont construit les sept associations et les trois collectivités territoriales composant l’association Pôle ressourcerie du Chablais. La R’mize, dont la première pierre vient d’être posée à Anthy-sur-Léman, […]

LIRE LA SUITE

Accidents de la route © Benjamin Nolt

La formation pour prévenir les accidents routiers

C'est sur la route qu'ont lieu une grande partie des accidents du travail les plus graves. Former les salariés pourrait prévenir ce risque. En France, en 2020, 27 122 200  personnes actives étaient concernées par le risque routier professionnel et 39 % des...

LIRE LA SUITE

Changement de « carrière » pour la famille Ceccon

Après la cession de son activité BTP, la famille Ceccon achève son retrait avec la vente d’une dizaine de sociétés et participations dans le domaine des granulats au groupe familial Basaltes. Depuis la vente de sa filiale BTP – cédée en juin dernier à CVL, la...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest