Le ministère des Armées, partenaire commercial providentiel

par | 11 Juin 2020

En rendant ses marchés plus accessibles, le Ministère se veut réel un soutien économique. Une vraie opportunité en période de crise.

40 milliards ! C’est ce que consacre le ministère des Armées entre 2019 et 2025 pour réaliser des achats directs auprès de 26 000 PME et ETI en France. Cette manne financière offre par conséquent des opportunités sérieuses de business aux entreprises aindinoises, à l’image des 215 PME et 38 ETI qui ont facturé 30 M€ en 2018. Dans un département qui recense 3 200 personnels Défense, un camp militaire (La Valbonne) et une base aérienne (Ambérieu-en-Bugey), le Plan d’action du “MinArm”, comme on l’appelle, tombe à point nommé pour aider dans la crise économique qui s’amorce.

Pour ne pas passer à côté de ces marchés publics, et en attendant la Rencontre MinArm – entreprises à Bourg-en-Bresse, initialement programmée le 4 juin mais reportée au 1er octobre, en lien avec la CCI de l’Ain, le SDIS et la préfecture, un webinaire a tout dit ou presque des possibilités qu’ont les entreprises de pouvoir travailler avec l’armée.

Un label, “Utilisé par les armées”

« Les besoins couvrent des secteurs économiques très larges, en particulier l’immobilier, l’industrie, la santé, les prestations de services, la fourniture générale, la restauration… et la crise sanitaire occasionne et va occasionner des besoins nouveaux », explique Claude Murena, délégué à l’accompagnement régional du ministère des Armées pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. « La politique achat du ministère des Armées hors armement représente 43 % », précise quant à elle, Dominique Del, cheffe de la division achat à la plateforme du commissariat des armées Sud-Est.

Pour être plus accessible, le ministère met à la disposition des entreprises, des correspondants spécialisés pour chaque région : un DGA (chargée de mission défense et sécurité de la Direccte) armement et un DAR (délégué régional) hors armement. Bien entendu, il met en ligne, entre autres, tous les outils facilitateurs.

Bonne nouvelle, non seulement le “MinArm” attribue en priorité aux PME compétitives des commandes dont le montant est inférieur au seuil de publicité et de mise en concurrence, mais il fait aussi tout pour réduire ses délais de paiement. Cerise sur le gâteau, il veut créer un label, “Utilisé par les armées”. La « grande muette » comme on l’appelle n’a pas fini de faire parler d’elle…


L’info en plus

  • 30 M€
    En 2018, 215 PME et 38 ETI andinoises ont fourni pour 30 M€ de produits ou prestations de services au ministère des Armées.
  • 21 000
    En Auvergne-Rhône-Alpes, la présence militaire est de l’ordre de 21 000 personnels militaire et civil, pour plus d’une centaine d’établissements et de formation.
  • 900 M€
    Sur le plan économique, le ministère des Armées en Auvergne-Rhône-Alpes, c’est 900 M€ de paiements réalisés en 2018 au profit de plus de 4 200 fournisseurs. PME : 3 000 (70 %), 172 M€ (20 %) ; ETI : 600 (14 %), 510 M€ (6 7 %).
  • Les acheteurs
    Les grands acheteurs sont : le commissariat des armées, l’infrastructure de la Défense, le service de santé des Armées, la direction générale de l’armement, la direction interarmées des réseaux d’infrastructures et des systèmes d’information. Également : le service industriel de l’aéronautique, l’économat des armées, la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres, le service de soutien de la flotte et le service des essences des armées.
  • Rencontre MinArm – entreprises
    Au programme de la journée du 1er octobre : information collective sur la politique d’achat, entretiens en BtoB, informations thématiques collectives sur la politique d’achat du MinArm, la sécurité économique. En cas de mesures restrictives : entretiens en BtoB par visio ou en audio.
  • Recrutement
    Le ministère des Armées donne des informations sur le recrutement des militaires en transition professionnelle, qui représentent plus de 1 000 personnes par an en région Aura. Il prend en compte les besoins et l’accompagnement au recrutement (dont adaptation des compétences) par Défense Mobilité.

Par Éliséo Mucciante

Une Eco de l'AinCet article est paru dans le magazine ECO de l’Ain du 11 juin 2020. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest