Notariat : David Ambrosiano à la tête du Conseil supérieur

par | 2 Nov 2020

Après avoir occupé des fonctions de 1er vice-président du Conseil Supérieur du Notariat (CSN) en 2018, Me David Ambrosiano vient d’être élu Président du CSN. Agé de 50 ans, cet isérois investi depuis de nombreuses années dans le développement de la profession exerce à Fontaine.
D’un point de vue professionnel, Me David Ambrosiano entame son parcours universitaire à la faculté de droit de Grenoble en 1988, puis rejoint celle de Montpellier après avoir obtenu sa licence. Egalement titulaire d’un diplôme de troisième cycle universitaire en Droit des collectivités locales et urbanisme obtenu auprès de la faculté de Droit d’Aix-en-Provence en 2000, c’est au mois de juillet de la même année qu’il prête serment.
Dans la foulée de son investiture, Me David Ambrosiano entend promouvoir et défendre la marque « Notaires de France ». « Il s’agira en même temps de poursuivre et déployer notre transformation digitale et de cultiver nos racines, notre raison d’être » indique encore Me David Ambrosiano.

Le bureau

Au cours de l’assemblée générale, le Conseil Supérieur du Notariat s’est renouvelé. Il passe de 42 à 71 membres, et la part de femmes y progresse de 21 % à 46 %, reflétant les évolutions vécues par la profession. David Ambrosiano sera accompagné de six membres du bureau :

  • Me Sophie Sabot-Barcet, 49 ans, 1ère Vice-Présidente, notaire à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire),
  • Me Pierre-Jean Meyssan, 57 ans, notaire à Bordeaux (Gironde),
  • Me Xavier Lièvre, 51 ans, notaire à Paris,
  • Me Boris Vienne, 53 ans, notaire à Cornebarrieu (Haute-Garonne),
  • Me Laurence Leguil, 42 ans, notaire à Parcé-sur-Sarthe (Sarthe),
  • Me Peggy Montesinos, 42 ans, notaire à Remiremont (Vosges).
    Ces nouveaux élus siègeront jusqu’en octobre 2022.

Par Carole Muet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ouverture des stations : les clés du débat

« Il me semble impossible d’envisager une ouverture des stations pour les fêtes de fin d’année ». la phrase d’Emmanuel Macron n’en finit pas de faire couler de l’encre et d’agiter les réseaux. C’est dans ce contexte...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest