Outdoor : Romain Millet affiche sa stratégie

par | 14 Avr 2021

À Annecy, Millet Mountain Group mise sur l’innovation, le développement durable et la connexion aux consommateurs pour rebondir.

Petit-fils de René Millet, concepteur des produits de la marque éponyme, Romain Millet a repris le flambeau de Millet Mountain Group (MMG) en décembre, succédant ainsi à Frédéric Ducruet. Ce jeune quadra – qui a fait carrière chez Lafuma pendant huit ans (2005-2013) avant d’investir le prêt-à-porter et le luxe (Beaumanoir, LVMH) – entretient « une relation très émotionnelle avec la marque ».

Certes, 2020 a été difficile (avec, notamment la vente d’Eider) « mais je suis convaincu que l’outdoor va se développer », affirme le directeur général. Et sur ce marché, Millet et Lafuma sont des marques pionnières à forte notoriété, sur lesquelles Romain Millet entend bien capitaliser, en visant l’omnicanalité et l’international. « Il n’y a pas beaucoup de marques qui ont cent ans dans l’univers des biens de consommation.  »

Des marques écoresponsables

Autre enjeu fondamental, le développement durable via l’innovation. Le groupe, déjà engagé, veut que Lafuma, pionnière en la matière, soit à 100 % éco-responsable en 2023, et Millet en 2025.

« Nous serons régénératifs pour la planète à horizon 2030, afin de limiter notre impact sur le climat », ambitionne Romain Millet.

« La clé du futur, ce sont les matières », souligne le brand manager Frédéric Fages. Pour cela, MMG travaille avec d’autres fabricants sur des membranes plus “vertes”. Il va aussi étendre son atelier de réparation textile aux sacs à dos en 2021, et réfléchit à la vente en ligne de produits (Lafuma) de seconde main. « À l’avenir, nous produirons où nous vendrons », assure Romain Millet, qui prône le circuit court.

Avec la crise sanitaire, beaucoup ont redécouvert les sports et la nature. Pratiquant la multiactivité, ils réclament une plus grande polyvalence des produits, à porter à la montagne comme à la ville. « D’où la nécessité d’avoir des marques très positionnées et complémentaires », explique le dirigeant.

À Millet donc, la verticalité et la performance alpine ; à Lafuma, le trekking et la rando. De fait, Millet se décline en trois familles : Mountain Expert, Mountain Sport et Mountain Lifestyle, avec pour confirmer cette tendance de fond, une collaboration annoncée avec une marque internationale de skateboard. Quant à Lafuma, il s’agira de moderniser la marque intergénérationnelle avec des produits plus design et malins. Sa digitalisation permettra de capter une clientèle jeune. La mutation est en route.

100 ans
de passion et d’innovations ont fait de Millet la marque de référence d’équipements de montagne. En 1921, Marc Millet crée le premier sac à provisions, transformé en sac à dos par René et Raymond en 1945. Il équipera les plus grands alpinistes.

MMG vise un retour à la croissance

Si 2020 a été l’année de la Covid-19 et de la reconstruction pour le groupe annécien, avec un recul de 19 % (hors périmètre Eider) à 78 M€, « 2021 signera le retour à la croissance, mais différemment », atteste Romain Millet.

MMG (groupe Calida), qui compte 720 salariés (230 en France dont 190 à Annecy) et deux usines en Tunisie et en Hongrie, entend développer sa présence dans l’arc alpin et au Japon via les shops-in-shops (35 déjà en France et en Espagne) et l’ouverture d’un à deux magasins en propre par an (il en a 25), à l’instar de celui de Chamonix offrant plus de services. Le groupe vend annuellement 1,6 million de produits dans 30 pays.

© Mathis Dumas

____________________

par Patricia Rey

____________________

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Chablais : pose de la première pierre pour la ressourcerie R’mize

EN OCTOBRE, LA R’MIZE OUVRIRA SES PORTES A ANTHY-SUR-LEMAN. UNE RESSOURCERIE DOUBLEE D’UN TIERS LIEU UNIQUE DANS LA REGION. C’est un modèle inédit dans la région Auvergne Rhône-Alpes qu’ont construit les sept associations et les trois collectivités territoriales composant l’association Pôle ressourcerie du Chablais. La R’mize, dont la première pierre vient d’être posée à Anthy-sur-Léman, […]

LIRE LA SUITE

Accidents de la route © Benjamin Nolt

La formation pour prévenir les accidents routiers

C'est sur la route qu'ont lieu une grande partie des accidents du travail les plus graves. Former les salariés pourrait prévenir ce risque. En France, en 2020, 27 122 200  personnes actives étaient concernées par le risque routier professionnel et 39 % des...

LIRE LA SUITE

Changement de « carrière » pour la famille Ceccon

Après la cession de son activité BTP, la famille Ceccon achève son retrait avec la vente d’une dizaine de sociétés et participations dans le domaine des granulats au groupe familial Basaltes. Depuis la vente de sa filiale BTP – cédée en juin dernier à CVL, la...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest