PSB Industries : le président est débarqué !

par | 28 Juil 2017

Olivier Salaun qui fut pendant cinq ans le président de PSB Industries a été démis de ses fonctions par le conseil d’administration, à la faveur de François-Xavier Entremont.

L’annonce a créé la surprise jeudi soir. Selon des sources informées, et suite au communiqué financier publié ce jour, Olivier Salaun a été relevé de ses fonctions de président CEO de PSB Industries, groupe annécien spécialisé dans l’emballage et la chimie de spécialités. Il semblerait que ce départ précipité soit lié à des divergences d’opinions sur la stratégie à adopter, l’opposant à certains administrateurs. C’est François-Xavier Entremont, héritier de la famille éponyme, et actionnaire historique du groupe (25,20 % du capital de PSB Industries) qui prend, ce 27 juillet, la direction du groupe, en remplacement d’Olivier Salaun. Une nouvelle gouvernance est mise en place à compter de ce jour.

«Actionnaire familial du Groupe PSB Industries depuis plusieurs décennies et membre du Conseil d’Administration depuis 2010, je me réjouis de contribuer à une nouvelle étape du développement du Groupe. Conscient des atouts de PSB Industries, je sais pouvoir compter sur l’ensemble de nos collaborateurs pour m’accompagner et relever sereinement les défis de nos différents métiers. Je tiens également à remercier Olivier Salaun pour son action et lui souhaite le meilleur pour la suite de ses projets», a déclaré François-Xavier Entremont, le tout nouveau Président directeur général de PSB Industries, dans un communiqué diffusé à l’issue du Conseil d’administration.

Sous la présidence d’Olivier Salaun, PSB Industries est passé de holding à un groupe intégré et a su se développer en France et à l’international via des opérations de croissance externe (Plastibell, Topline Products, C+N Packaging…),. La stratégie mise en place dans le cadre de son plan Ambition 2020.

 

PSB Industries en chiffres

En 2016, PSB Industries réalise un chiffre d’affaires de 377 millions d’euros, en hausse de 14,5 % (mais – 4,0 % à taux de change et périmètre constant). Les branches Santé & Industrie (100,1 M€) et Luxe & Beauté (192 M€), qui pèsent 78 % du chiffre d’affaires, progressent respectivement de 7,8 % et de 32,5 % sur un an. A contrario, les pôles Agroalimentaire & Distribution et Chimie de spécialités  (23 % du CA) reculent, pour leur part et dans l’ordre, de 9,3 % et de 5 %. La part à l’export représente 61 % (32 % Amérique, 23 %Europe, 6 % Asie et autres. Le groupe, qui emploie 2 500 collaborateurs dans le monde, totalise 24 sites industriels (dont 11 à l’international) et huit bureaux commerciaux (France, Asie, Amérique du Nord et du Sud).

http://www.psbindus.com

 

Olivier Salaun, sa biographie

Olivier Salaun ©PSB Industries

Diplômé de l’Institut national polytechnique de Grenoble (INP Pagora) et de l’École des hautes études commerciale de Paris (MBA HEC), Olivier Salaun (46 ans) a débuté sa carrière chez Arjo Wiggins, dans le marketing et les ventes à l’international. Par la suite, il rejoint le groupe finlandais Ahlstrom où il a occupé différentes fonctions managériales avant d’être nommé vice-président managing director. C’est en octobre 2012 qu’il prend la présidence de PSB Industries, succédant à Jean-Baptiste Bosson, parti à la retraite. Depuis juin 2015, il est le président du Club des entreprises de l’Université Savoie Mont Blanc.

©Université Savoie Mont Blanc

1 Commentaire

  1. photographie grenoble

    A l’instar d’autres entreprise, changer de président est une pratique commune surtout en cas de divergeance d’opinions…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité