Le groupe industriel annécien affiche des ventes en baisse au premier semestre 2019 sur ses deux marchés, Luxe & Beauté et Santé & Industrie.

PSB Industries a bouclé, à fin septembre, son chiffre d’affaires sur une baisse de 3,4 % (à taux de change et périmètre constants, tcpc) à 203,9 millions d’euros. Dans un contexte global marqué depuis le début de l’exercice « par une forte volatilité de la demande, une décélération accentuée de certains marchés et un ralentissement de la zone Amérique du Nord », explique la direction du groupe, qui toutefois confirme sa résistance, dans un communiqué publié le 10 octobre 2019.

Sur le marché Luxe & Beauté, les ventes de Texen ressortent à 139 millions d’euros, en baisse de 2,1 % à tcpc, et de -1,4 % par rapport à la même période un an plus tôt. Et ce sur un marché européen (80 % de son activité), en retrait de 1,4 %. En dépit de l’arrêt de références à fort taux de rotation et une forte volatilité de la demande, l’activité vente de produits augmente.

Plus forte encore est la baisse dans la Santé & Industrie, qui marque le pas. Sur neuf mois, elle recule de 5,5 % à tcpc par rapport à la même période en 2018. Soit un chiffre d’affaires ramené à 65,5 millions d’euros. Plastibell (basée à Izernore, Ain) est principalement impactée par le ralentissement du marché automobile (sur les pièces de sécurité), et plus spécialement en Europe en retrait de 5,8 % « mais aussi par l’arrêt définitif de l’activité hygiène en Amérique du Nord, en repli de 4,9 % », apprend-on. Rappelons que l’an dernier en France, les ventes des produits hygiène-beauté avaient continué de fléchir, comme depuis trois ans, en valeur comme en volume, respectivement de -1,8 % et -2,1 %. Les raisons évoquées sont une baisse de la consommation, que les consommateurs veulent plus « responsable », et une déflation.

Flacons réalisés par Plastibell pour le médical. Crédit photo : PSB Industries

Au vu des résultats enregistrés par Plastibell à date, PSB Industries anticipe un retrait de sa rentabilité opérationnelle sur l’exercice en cours, par rapport à 2018.

Le groupe, dirigé par François-Xavier Entremont, annonce la publication du chiffre d’affaires 2019 le 14 janvier après clôture.

Par Patricia Rey