Sale ambiance

par | 3 Juil 2012

La bonne santé des salariés a-t-elle une influence sur celle de l’entreprise qui les emploie ? On peut le supposer. En effet, un salarié absent revient cher à l’entreprise : en 2010, les accidents du travail et les maladies professionnelles ont coûté 812 millions d’euros aux entreprises rhônalpines. Quant à celui en mauvaise santé physique ou en détresse psychologique, il est souvent moins performant, donc moins rentable.

Mais quelles sont les principales raisons de mal-être des travailleurs ? Les troubles musculo-squelettiques et les lombalgies n’en finissent pas de gagner du terrain, notamment dans l’industrie et ce, malgré les nombreuses campagnes d’information. Les accidents de manutention et les chutes restent également fréquents, principalement dans le BTP.
Les situations et événements personnels ont également des répercussions sur le lieu de travail. Enfin, la fatigue, la tension au travail, le manque de reconnaissance et la pression hiérarchique ont raison des derniers. La France compterait même les salariés parmi les plus stressés au monde : plus de 70% des travailleurs déclarent ainsi que le travail a une incidence sur leur santé à cause du stress.

Depuis plusieurs années, l’augmentation des suicides en entreprises a focalisé l’attention sur cette détresse psychologique des travailleurs, particularité hexagonale qui s’expliquerait en partie par la détérioration du climat social et l’absence d’écoute et de soutien. Ainsi, alors que la France dispose, grâce à un arsenal de dispositions législatives et sociales, de conditions de travail privilégiées, un management inapproprié suffirait à ruiner tous ces efforts et à annihiler toute motivation chez les salariés.

L’amélioration des relations au travail serait donc une des clefs d’un management réussi. Heureusement, les entreprises rhônalpines semblent l’avoir compris avant les autres. D’après une récente étude pour Opcalia/Malakoff, les salariés de la région se sentiraient plus actifs et en meilleur état de santé que sur le reste du territoire.

0 commentaires

Découvrez également :

Hôtellerie : DeSavoie rachète Lodge & Spa Mountain

Le groupe DeSavoie, via sa filiale Altitude Resort Development, officialise l’acquisition de Lodge & Spa Mountain pour un montant proche de 140 millions d’euros. Grâce à cette opération, le groupe DeSavoie peut se targuer d’être le plus grand groupe hôtelier de...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 5 août 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°31 du 5 août 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Technogenia accélère sa transformation

À Saint-Jorioz, Technogenia, le spécialiste des revêtements anti-usure pour l’industrie, revoit son tour de table pour assurer son développement et sa transition écologique. Technogenia, groupe familial haut-savoyard (holding Technosup) créé en 1979 par Guy Maybon,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS