Sherpa soutient les maîtres-chiens d’avalanche

par | 6 Déc 2019

Le spécialiste du commerce alimentaire de montagne annonce un partenariat avec l’Anena pour venir en aide aux maîtres-chiens d’avalanche.

« Ce partenariat avec l’Anena, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches, est pour nous une manière d’affirmer notre identité et notre engagement au quotidien dans la vie de nos stations« , déclare d’emblée Olivier Carrié, président de la coopérative (siège à Drumettaz-Clarafond, CA 2018 consolidé : 92 M€) à la tête de 117 magasins indépendants dans 104 stations. L’objectif affiché de Sherpa ? Apporter un soutient matériel à des équipages maître/chien, et en « contrepartie » partager l’histoire de ces hommes et femmes et de leurs compagnons engagés dans la sécurité des pratiquants en montagne. Concrètement, des storytellings, réalisées par le journaliste Guillaume Desmurs, seront disponibles prochainement sur les réseaux sociaux et le site internet de Sherpa ainsi que sur les écrans TV installés dans les magasins à l’enseigne. Ce partenariat, d’une durée de trois ans, s’est concrétisé début décembre par l’équipement en vestes techniques de l’ensemble des 27 formateurs. Dés l’an prochain, Sherpa entend s’investir davantage en élargissant son soutien aux maîtres-chiens d’avalanche en les dotant d’un sac d’intervention, l’une des pistes retenues. « Un travail sera également mis en place avec les propriétaires des magasins Sherpa qui pourront de manière individuelle, s’ils le souhaitent, « sponsoriser » un maître-chien dans les stations où elles ont présentes, en contribuant, par exemple, à la nourriture de l’animal », détaille Michel Albert, directeur communication et développement de Sherpa, ajoutant que les modalités de partenariat se développeront d’année en année.

crédits photos : Sherpa

Pour rappel, l’Anena, seul organisme français agréé, organise le stage national de formation initiale des maîtres-chiens d’avalanche. En France, il existe environ 140 équipes cynotechniques spécialisées pour la recherche de victimes d’avalanches, dont 40 dans le service public.

Par Patricia Rey

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest