Les deux leaders mondiaux, pourtant concurrents, unissent leurs compétences et leurs savoir-faire pour concevoir un ensemble fixation-semelle innovant.


MATERIEL. Rossignol et Fischer s’allient pour le meilleur, avec dans la corbeille de la mariée un tout nouvel ensemble fixation-semelle baptisé Turnamic®. Son atout ? sa facilité d’utilisation, comprendre un montage de la fixation sur le ski en quelques secondes sans outil et sans vis, un chaussage et déchaussage ultra-rapide… Pour, et c’est le but affiché, permettre au skieur de gagner en performance.

«S’il veut plus d’accroche, plus de glisse ou de puissance, il pourra à tout moment avancer et reculer la fixation», précise Bruno Dusser, responsable business nordique international chez Rossignol, pour qui «ce système très intuitif permet de personnaliser le comportement du matériel en fonction des attentes des pratiquants, amateurs ou compétiteurs.»

Turnamic… « pour prendre le bon virage »

Parallèlement, le groupe développera – et c’est une première – ses propres semelles (elles étaient jusqu’à présent conçues par le fabricant norvégien Rottefella, ndlr), adaptées à ses technologies, ses formes de chaussures et ses spécificités afin de proposer des ensembles complets. «Et par là-même, ajoute Bruno Dusser, maitriser l’offre produits». Le nouvel ensemble, compatible avec le standard NNN® (*), vise une uniformisation du marché.

Pour Rossignol, ce concept devrait doper les ventes sur un marché nordique en perte de vitesse estimé en France à 35 voire 40 000 paires par an. «Nous projetons de vendre une paire de fixation pour chaque paire de ski vendue», confirme Bruno Dusser, précisant que ce n’est pas toujours le cas selon les pays. Avec, bien entendu, la volonté de gagner des parts de marché. N°2 derrière Fischer, la marque Rossignol vend chaque année entre 10 à 15 000 paires de ski (selon les hivers) plutôt ciblées haut de gamme dans l’Hexagone.

Présenté à Ispo fin janvier, le concept Turnamic (brandé Rossignol ou Fischer) sera commercialisé pour l’hiver 2017/2018. Une gamme de chaussures, au nom de la nouvelle marque, verra également le jour.

(*)Deux standards sont actuellement en vigueur : NNN élaboré par Rottefella (et utilisé par bon nombre de marques) et SNS de Salomon.

 

Pour information : Côté textile, Rossignol vient de lancer une collection urbaine automne-hiver, représentée par un de ses champions très emblématiques, le biathlète Martin Fourcade. Et pour le faire savoir, la marque communique sur les réseaux sociaux, profitant de la renommée internationale du skieur français qui compte des centaines de milliers de fans en France et dans le monde.