SkiTec en piste sur de nouveaux marchés

par | 17 Sep 2021

Installée dans de nouveaux locaux à Bassens, la société coopérative d’intérêt collectif SkiTec finalise une gamme de mobiliers urbains et s’ouvre aux constructions architecturales.

Nouveaux statuts, nouvelle adresse, embauches… 2021 constitue une année clé pour SkiTec. Issue d’une démarche amorcée en 2015 par l’association Art Ski Tech, cette société coopérative d’intérêt collectif (Scic) s’attache à valoriser une partie des 800000 skis et snowboards abandonnés chaque année en France après deux ou trois saisons seulement sur les pistes.

« Très peu recyclables et très peu recyclés, ces matériels disposent de qualités techniques exceptionnelles (souplesse, résistance). Ils constituent une ressource que l’on a tout intérêt à valoriser pour des applications de mobilier, constructions, architecture », précise Thomas Schamasch, son cofondateur et premier salarié.

Officiellement née en janvier 2021, la Scic rassemble une trentaine de sociétaires répartis au sein de différents collèges (salariés et bénévoles, acteurs de la montagne et des déchets, collectivités…). Passée par le réseau Alter’Incub (Lyon), elle est lauréate du dispositif Alpes Tourisme Lab dont l’ambition est d’inventer la montagne de demain.

100 000 € : c’est le montant du capital de SkiTec. La somme a été mobilisée par le biais du bouche-à-oreille et des réseaux qui soutiennent la structure depuis l’origine.

Enjeux

Désormais animée par une équipe de 4 salariés, SkiTec a installé ses bureaux, atelier et stock dans une ancienne salle de sport du centre commercial Galion, à Bassens. Elle planche sur l’ensemble de la filière ski, depuis la collecte de matériels usagés jusqu’aux débouchés possibles en passant par la recherche et le développement, le dépôt de brevets et modèles… Le contexte devient plus favorable pour massifier la récupération.

« Une responsabilité élargie du producteur (Rep) imposera, au 1er janvier 2022, une éco participation afin de financer la filière aval des articles de sport et loisirs. Des expérimentations sont aussi en cours en particulier avec Grand Annecy pour la mise en place d’une collecte spécifique des matériels de sports usagers », explique Philippe Vachette, son président. Côtés débouchés, la scic est soutenue par l’Ademe pour conduire un projet expérimental de construction d’ombrières photovoltaïques avec des skis et panneaux recyclés. Elle développe en parallèle du mobilier (abri vélo, abri bus, poubelles, bancs…) et des structures architecturales comme des dômes. Elle vise un chiffre d’affaires de 100 000 euros en 2021 puis 250 000 euros l’année suivante et 600 000 euros en 2023.

Projets divergents pour le centre commercial Galion

En s’installant dans le centre commercial Galion, Skitec a entraîné dans son sillage d’autres structures sociales et solidaires comme Mountain Riders, Emmaüs et Compost’Action avec lesquelles elle partage certains matériels et espaces. La coopérative compte bien aller plus loin et contribuer à une reconversion de la galerie autour de l’économie circulaire.

« En ligne avec les enjeux d’aujourd’hui, la démarche pourrait être portée par un outil comme l’Etablissement public foncier local dont s’est la vocation », souligne-t-elle. «  Hors de question. La commune ne donnera pas son accord à cette aventure complètement irréaliste compte tenu des difficultés financières de la copropriété et des impératifs de sécurité », rétorque Alain Thieffenat, le maire de Bassens. Pour le premier magistrat, la seule issue possible est de démolir le centre actuel en vue d’une reconstruction, conformément au permis qu’il a accordé au promoteur haut-savoyard Gesac.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Salon mécaplastronique © JJ

Besoin de normes pour la plastronique

Plusieurs industriels se sont accordés sur le manque de structuration du secteur, lors du salon Mecaplastronic Connexion, le 13 octobre à Ainterexpo. «Il est important de préciser que la plastronique n’est pas une discipline concurrente de l’électronique...

LIRE LA SUITE

© Marco Del Torchio - Adobe Stock

Le hashtag fait son festival à Ainterexpo

La première édition du Hashtag festival ouvrira ses portes à Ainterexpo samedi 23 octobre, pour deux jours de totale immersion dans le digital et ses déclinaisons. «Le mot hashtag, c’est le lieu qui permet d’échanger sur la toile nos passions, nos sujets...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest