La Solaire du Lac conforte sa place au soleil

par | 28 Avr 2021

Avec la mise en route de la centrale photovoltaïque implantée sur le toit de l’école de Novel, la Société coopérative d’intérêt collectif, Solaire du Lac, achève la première grappe de ses projets anneciens.

La Solaire du Lac commence à produire de l’énergie avec la centrale photovoltaïque installée sur la toiture de l’école de Novel à Annecy. Cette installation de 100 kWc est la plus puissante de son portefeuille. Sa mise en route qui a nécessité plusieurs mois de travail fait suite à celle des centrales du centre culturel de La Turbine et de l’école de la Plaine dont la production a respectivement démarré en octobre et décembre 2020

215 000 euros d’investissements

Depuis leur mise en route, les centrales photovoltaïques annéciennes ont déjà produit plus de 70 MWh soit la consommation annuelle (hors chauffage) d’environ 40 personnes. Elles ont représenté un investissement de 215 000 euros pour la Solaire du Lac qui a été soutenue à hauteur de 22% par la Région Auvergne Rhône-Alpes. La Fondation Alpes Contrôles, Annecy et Grand Annecy appuient également sa démarche.

120 coopérateurs

Créée début 2018 sous forme associative, la Solaire du Lac fédère des citoyens, associations, acteurs publics qui souhaitent participer concrètement à la transition énergétique en déployant des installations de production d’énergies renouvelables. Elle a été transformée, en 2019, en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Basée à Annecy, elle est portée par plus de 120 coopérateurs parmi lesquels Retprod, filiale de la Régie d’Electricité de Thônes, devenue membre de la SCIC début 2021.

Essaimage

La Solaire du Lac prévoit de poursuivre ses développements en créant des groupes locaux de coopérateurs à Faverges-Seythenex et Sales en vue de la réalisation de nouvelles centrales photovoltaïques sur ces territoires. L’ambition est que ces groupes fassent le lien avec les acteurs locaux et facilitent l’appropriation des projets par les habitants. Ils devraient aussi prendre une part active dans les décisions, le suivi de chantier et l’exploitation des centrales qui seront construites.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Les terrasses sans enthousiasme

Pour les professionnels de la restauration, l’échéance du 19 mai pose davantage de questions qu’elle n’apporte de solutions. Le calendrier de déconfinement présenté par Emmanuel Macron le 28 avril n’est pas le...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest