Stations : Travelski Express va relier Londres à la Tarentaise

par | 10 Sep 2021

La Compagnie des Alpes, en accord avec Eurostar, lance une ligne ferroviaire privée depuis Londres pour desservir les stations des Alpes cet hiver. Sa filiale Travelski commercialisera l’offre courant septembre.

Un an après l’arrêt du « ski train » par Eurostar en difficulté financière, la Compagnie des Alpes (CDA) vient d’annoncer, ce vendredi, la reprise de cette liaison directe, qui relie Londres aux stations de la Tarentaise. Le train « Travelski Express », qui desservira sans arrêt les gares de Moûtiers et de Bourg-Saint-Maurice, circulera cet hiver tous les week-ends au rythme d’un aller-retour par semaine (départ le vendredi soir de Londres Saint Pancras et retour le samedi suivant de Bourg-Saint-Maurice et Moûtiers). Il sera commercialisé, dès la fin septembre, sous forme de package dynamique intégrant transport, transfert, hébergement et forfaits de ski. Des bus seront spécialement affrétés par la CDA pour acheminer les voyageurs vers 12 stations qu’elle exploite, parmi lesquelles Les Arcs, La Plagne, Val d’Isère, Tignes, Méribel… Une excellente nouvelle pour les Anglais, grands amateurs de ski, et l’écosystème montagnard français.

Une offre dédiée aux clients de Travelski

Cette reprise, apprend-on, se fera via sa filiale Travelski (Travel Factory), tour-opérateur spécialiste des vacances à la montagne racheté en 2018 par la CDA, qui comptabilisait quelque 100 000 voyages vendus pendant l’hiver 2018-2019.

Pour Yariv Abehsera, Directeur business unit montagne distribution et hospitality (et fondateur du groupe Travel Factory) « Travelski Express, c’est d’abord l’initiative unique du groupe consistant à ouvrir une ligne directe de train à grande vitesse depuis la Grande Bretagne à destination des stations de montagne de la Compagnie des Alpes et au service des Alpes françaises… Distribué en exclusivité sur le site Travelski, cette offre unique renforce sa dynamique à l’international contribuant à la conquête de nouveaux clients pour la destination France. »

Grâce à cet accord avec la société Eurostar et en finançant la ligne ferroviaire pour la saison de ski 2021-2022, la Compagnie des Alpes (CDA), leader mondial des sports d’hiver, poursuit le renforcement de sa stratégie à l’international après un hiver à l’arrêt. « Face à une crise sanitaire sans précédent ayant conduit à une fermeture complète de ses activités durant toute la dernière saison d’hiver, la CDA s’implique fortement avec ses partenaires pour favoriser une relance rapide et vigoureuse de l’économie de montagne », déclare, pour sa part, David Ponson, directeur domaines skiables et activités outdoor de la CDA, dans un communiqué de presse publié ce matin. Un des leviers choisis par le groupe pour stimuler la reprise de ses activités et renouer avec sa trajectoire de croissance.

Photo Une crédit Eurostar

_____________________

par Patricia Rey

_____________________

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Next Summer : le business d’abord !

L’industrie de l’outdoor s’est rassemblée les 13 et 14 septembre à Albertville pour présenter les produits printemps-été 2022. Un salon qui se veut avant tout fédérateur post-crise. Après des mois d’interruption en raison de la crise sanitaire, le monde...

LIRE LA SUITE

Trialp se chauffe à l’huile usagée

La société savoyarde, spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets, modernise sa plateforme de traitement des huiles, devenue obsolète. « Cette plateforme a été décidée il y a un an pour permettre à la fois d’améliorer les conditions de travail et la...

LIRE LA SUITE

Covid-19 : le passe sanitaire fait débat

Passe sanitaire oblige, les établissements de santé sont contraints de se réorganiser. Les syndicats s’inquiètent du manque de personnels. « Le passe sanitaire est un non-sens », s’insurge Angélique Neutens, secrétaire générale de la CGT au Centre hospitalier...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest