Deux mois seulement après le lancement de sa première ligne de doudounes, Tranquille Emile obtient le label Origine France Garantie. La marque mégevanne, née en 2016, mise sur l’économie circulaire et la consommation responsable.

Cocorico ! Tranquille Emile peut se targuer d’avoir créé la première doudoune labellisée Origine France Garantie, seulement deux mois après l’avoir mise sur le marché. Ce label, attribué par un organisme certificateur indépendant (Veritas), se base sur deux garanties majeures : celle que le produit prend ses caractéristiques principales en France, et l’autre que 50 à 100 % du prix de revient unitaire soit français.

100 % Made in Auvergne-Rhône-Alpes

Fabriquée à 100 % en Auvergne-Rhône-Alpes, cette collection de doudounes baptisée L’Incomparable est réalisée par neuf entreprises, toutes françaises, de la ouate thermolite aux écussons. La matières est tissée et tricotée à Roanne, dans les ateliers de tricotage Jean-Ruiz (pour les pulls). Les vêtements sont découpés et assemblés dans le basin Roannais ou dans le Nord-Isère. Enfin, les étiquettes sont tissées et imprimées à Saint-Etienne dans la Loire. « Du matelassage au stockage, ce sont 101 kilomètres parcourus et plus de 20 emplois directs sollicités, pour une empreinte carbone insignifiante comparée aux autres doudounes du marché et une véritable valorisation du tissu économique local », résume Olivier Amourous, pdg de Tranquille Emile, qui ajoute que tous les produits sont imaginés et dessinés dans leurs bureaux à Megève et à Lyon. La doudoune L’incomparable se décline en trois coloris pour homme et femme et allie technicité et confort.

« Nous nous engageons pour des vêtements plus responsables, plus écologiques et plus équitables », assure Olivier Amourous.

Hormis les doudounes, la marque fabrique aussi pulls en laine (le premier 100 % français et 100 % naturel), sweats, polos tee-shirts mais aussi bonnets, écharpes et chaussettes. Les produits sont vendus sur le site marchand de la marque et dans une dizaine de boutiques en France, dont quatre en Haute-Savoie. Tranquille Emile veut aller encore plus loin dans sa démarche : « Cet été, la gamme sera étendue et réalisée à partir de matières écoresponsables comme le coton bio et le lin », se réjouit son directeur du développement, Quentin de Mauroy.

Samuel Mabboux, le fondateur de Tranquille Emile, a choisi comme logo une grenouille, en référence au surnom de « frogs » donnés aux Français à l’étranger.

Tranquille Emile a vu le jour en novembre 2016, à l’initiative de Samuel Mabboux, 22 ans, diplômé de l’Inseec de Chambéry et moniteur de ski de Megève. Reprise par Olivier Amourous en 2018, l’entreprise, qui compte deux bureaux à Megève et à Lyon, réalise un chiffre d’affaires 2019 d’environ 75 000 euros avec trois salariés. Le capital se répartit entre Olivier Amourous, qui détient 85 % des parts, et Samuel Mabboux, 15 %.

Par Patricia Rey