La 3CM inaugure la ZAE des Viaducs

La 3CM inaugure la ZAE des Viaducs

Les 7 hectares de la ZAE des Viaducs ont été inaugurés par la Communauté de communes de la Côtière à Montluel, le 13 février.

La Communauté de communes de la Côtière à Montluel (3CM) inaugurait mercredi 13 février, la Zone d’activité économique des Viaducs, un espace de 7 hectares commercialisables, libres de constructeur pour des activités artisanales, industrielles ou de service aux entreprises. Entre la création des voiries et des resaux, ou encore l’installation du mobilier urbain, sa viabilisation aura duré un an et représente un investissement de 6 millions d’euros pour la collectivité, dont 2,5 millions d’euros hors taxe pour les travaux proprement dits et 550 000 euros de subventions : 400 000 de l’État via la Dotation d’équipement des territoires ruraux, 100 000 de la Région et 50 000 du Département.

Commercialisation

Cette nouvelle ZAE correspond au premier point de la stratégie de développement de la 3CM qui en compte trois : proposer des solutions foncières et immobilières adaptées à toutes les étapes de la vie des entreprises, favoriser la création d’activités endogènes, offrir aux entreprises un panel de services. Elle répond visiblement à un besoin puisqu’elle est déjà commercialisée à 70 % et que quatre entreprises — dont l’une, spécialisée dans la location d’espaces de stockage en containers, souhaite rester anonyme — ont déjà commencé de s’y installer. Il s’agit de BTP Rentmat, loueur de matériels, de Sud Précision, mouliste pour la plasturgie, et du groupe Murgier, grossiste en boissons. Ce dernier construit 9 000 mètres carrés de locaux pour son futur siège social. À terme, la zone des Viaducs devrait accueillir une quinzaine de sociétés et quelque 300 emplois qui s’ajouteront aux 100 emplois déjà localisés sur le site. Une demi-douzaine de compromis sont déjà signés et devraient se concrétiser dans le courant de l’année.

Contraintes

Il aura fallu près de cinq ans à ce projet pour émerger. Située en entrée de ville, la ZAE des Viaducs a nécessité l’élaboration d’un cahier des prescription architecturales et paysagères à l’intention des futures entreprises implantées. La proximité d’infrastructures énergétiques (gaz et lignes à haute tension) et d’infrastructures autoroutières et ferroviaires a imposé la mise en place de protections et des aménagements spécifiques. Sans oublier les mesures pour minimiser les impacts de la zone sur le milieu naturel.


Par Sébastien Jacquart

A lire sur le même sujet :

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ