Arilus attend son heure

par | 1 Sep 2021

Lancée à Annecy, la marque Arilus mise sur de belles montres fabriquées en Pays de Savoie. Elle expose ses premières pièces dans quelques points de vente et lance une souscription auprès de ses futurs clients.

À 47 ans, Christophe Quillon a décidé d’explorer de nouveaux horizons. « J’ai découvert l’univers des montres en travaillant chez Raymond Weil, un indépendant basé à Genève. La création d’Arilus me donne la possibilité de créer un produit de A à Z, en maîtrisant toute la phase de création et de commercialisation », explique le quadragénaire qui détient une forte expérience dans le domaine de la recherche et développement ainsi que dans la conduite de projet. Sa société, née en juin 2021 à Annecy, a l’ambition de transmettre l’histoire et les traditions du Val d’Arly via une approche technique et contemporaine. Cadrans en bois ou ardoise, bracelets en laine ou en peau, carrures en acier ou titane… Issus des ressources naturelles et industrielles locales, la totalité des composants extérieurs proviennent de partenaires comme Ugitech, la Menuiserie du Pratz, la Feuille d’Or ou l’ardoisière des 7 Pieds.

Christophe Quillon a autofinancé le démarrage de l’activité et la fabrication de ses dix premières montres. Celles-ci sont exposées dans différents lieux comme l’Espace 55 à Poisy, la boutique Arpin à Chamonix, la galerie Art’n’Chéry aux Gets.

Précommande

Un système de précommande est en place pour la commercialisation des cinquante montres suivantes. Établi avec l’aide d’un juriste, il prévoit une remise sur le prix de vente (2 450 euros au lieu de 2 950) moyennant un acompte de 1 000 euros à la commande et le solde versé à la livraison. La souscription devrait être bouclée fin octobre, avec un report possible jusqu’à fin décembre, pour une livraison en mars ou mai 2022. « Si le succès n’est pas au rendez-vous, les souscripteurs seront intégralement remboursés. La souscription fait office pour nous d’étude de marché et va nous permettre de valider l’intérêt de la clientèle », précise Christophe Quillon. Le créateur, qui a déjà conçu un modèle femme et un modèle sport qui sortiront en années 2 et 3, table sur un volume d’environ 400 montres à cinq ans. Son ambition est de rester sur un produit rare et authentique, à mi-chemin entre artisanat et industrie.

Crédit photo : Anastasia Biletic de Etic&co.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Énergie : Le réseau électrique de l’Ain amélioré

Afin de restructurer l’alimentation du réseau électrique au nord-ouest de l’Ain, Enedis réalise un forage horizontal sous la Saône. Le contrat de concession signé fin 2019 entre le SIEA (Syndicat Intercommunal d’Énergie et de e-communication de l’Ain) et...

LIRE LA SUITE

Hôtellerie : DeSavoie rachète Lodge & Spa Mountain

Le groupe DeSavoie, via sa filiale Altitude Resort Development, officialise l’acquisition de Lodge & Spa Mountain pour un montant proche de 140 millions d’euros. Grâce à cette opération, le groupe DeSavoie peut se targuer d’être le plus grand groupe hôtelier de...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS