Auvergne-Rhône-Alpes : un plan thermal de 20 millions d’euros

La Région débloque 20 millions d’euros, avec l’ambition de devenir la 1ere destination thermale de France. Sur les 15 stations sélectionnées, trois se situent en Pays de Savoie : Aix les Bains, Brides-les-Bains et Saint-Gervais Mont-Blanc.

Dans le cadre du plan thermal lancé en novembre dernier par Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, 15 stations thermales ont été retenues (*) et recevront des aides substantielles. De quoi leur permettre de se moderniser pour, le but affiché, diversifier leur offre et attirer plus de clients.

« Le marché du bien-être va plus que doubler dans les dix prochaines années. La Région se devait de saisir cette opportunité avec le plan thermal », a expliqué Nicolas Daragon, vice-président délégué au tourisme et au thermalisme, le vendredi 30 juin à Lyon, lors de la présentation du plan thermal 2016-2020. Dans les cinq ans à venir, cette filière devrait générer 2 000 emplois directs ou indirects.

Ce plan, financé par le public et le privé, s’élève au global à 350 millions d’euros, dont 19,45 millions alloués par le Conseil régional (au lieu des 17 M€ prévus initialement).

11 stations thermales concernées en 2017

Onze stations recevront cette aide d’ici la fin 2017 pour un montant fixé à 14,3 millions d’euros. Il s’agit d’Aix les Bains, Brides-les-Bains et Saint-Gervais Mont-Blanc, toutes trois situées en Pays de Savoie, mais aussi d’Allevard-les-Bains, Châtel-Guyon, Chaudes-Aigues, Montbrun-les-Bains, Neyrac-les-Bains, Uriage-les-Bains, Vals-les-Bains et Vichy. Les quatre autres – à savoir Divonne-les-Bains, la Bourboule, le Mont-Dore et Royat/Chamalière – se verront allouer les 5,15 millions restants en 2018, lors du déploiement de la 2e phase du plan.

blank

Saint-Gervais Mont-Blanc fait aussi partie des “heureuses élues“ ©Saint-Gervais Mont-Blanc

(*) Au total, 19 dossiers ont été déposés suite à l’appel projets du 2 janvier 2017. Quatre stations thermales n’ont pas été sélectionnées, dont La Léchère (Savoie), mais elles devraient bénéficier de l’aide de la Région au titre des actions collectives.

Quid du thermalisme en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Auvergne-Rhône-Alpes, est actuellement la 3e région thermale de France en termes de fréquentation, dernière l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine. Elle compte 24 stations thermales générant 18 000 emplois et des retombées économiques estimées à 230 millions d’euros. Parmi ces stations, 15 sont situées en Rhône-Alpes. Les Pays de Savoie en totalisent sept : Évian, Thonon, Saint-Gervais, Aix-les-Bains, Challes Les Eaux, La Léchère et Brides.

Pour plus d’informations : http://www.balineae.fr

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.