Budget de crise pour le Département de la Haute-Savoie

par | 5 Mai 2021

La dernière séance publique de la mandature du Conseil Départemental de Haute-Savoie a clos les comptes 2020 et affiné le budget 2021.

La covid n’a pas sapé les fondements de la prospérité haut-savoyarde. Mais la collectivité l’a senti passer. Le compte administratif fait apparaître que le département a gagné 834,7 millions d’euros (recettes réelles de fonctionnement) pour 661,3 millions de dépenses de gestion. Un chiffre en hausse de 43,2 millions sur 2019. Après retraitement (intérêts, provisions etc.), reste 143,8 millions d’épargne disponible (dans une entreprise, on parlerait de résultat positif), pour alimenter la section d’investissement qui affiche à 219,5 millions un fort taux de réalisation des dépenses (plus de 85 %, notamment pour soutenir l’activité du BTP).

Pour financer la différence, le département compte sur 41,8 millions de recettes d’équipement, mais surtout fait le choix de puiser dans ses réserves, à hauteur de 33,8 millions, plutôt que de recourir à l’emprunt. Pas de panique, les bons résultats des exercices précédents (soit un matelas de 116 millions) permettent de compenser sans problème.

Certes, il ne reste plus que 82,2 millions (beaucoup de départements s’en contenteraient…), mais les fondamentaux du département restent excellents, assure le vice-président aux finances Raymond Mudry. L’encours de dette se situe à 99 millions, soit 123 euros par habitant, un chiffre ridiculement bas, comme l’est la capacité de désendettement de la collectivité, de 0,7 année.

Nécessité fait loi, assure l’exécutif : il fallait assumer plus de dépenses. Le département estime que la crise Covid-19 a coûté 18,3 millions. La seule enveloppe du RSA progresse de 12,5 % à 52 millions, tandis que les investissements se multipliaient : 70 millions au tramway du Mont-Blanc, doublement de la RD 3508, sécurisation de plusieurs routes départementales, plan de protection de la vallée de l’Arve…

Reste que la crise est venue frapper au moment où le conseil départemental lançait son plan d’investissement pour les dix prochaines années, pour 3,177 milliards d’euros.

18,315 M€ : c’est le montant des dépenses engagées par le département pour lutter contre la Covid-19, dont 6,7 M€ de dépenses contraintes et 11,5 M€ de dépenses volontaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest