Très haut débit en Savoie Mont Blanc : êtes-vous éligible ?

par | 25 Avr 2017

Le déploiement du Très Haut Débit en France se poursuit. Zoom sur les avancées en Savoie Mont Blanc (départements de la Savoie et de la Haute-Savoie), notamment sur les villes d’Annecy, d’Annemasse, de Cluses, de Thonon, de Chambéry, d’Aix-les-bains et Albertville.


Note : cet article Premium, issu de notre Guide en chiffres 2017, est mis gracieusement à votre disposition. C’est l’occasion de vous montrer la qualité de nos articles Premium inclus dans notre abonnement du même nom.


Le très haut débit est un accès à Internet performant, qui permet d’envoyer et de recevoir un grand nombre de données (documents, photos, vidéos, etc.) dans un temps court. L’accès à Internet est considéré à « très haut débit » dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde.

Cliquez pour agrandir :

Très haut débit = fibre optique (ou pas) ?

Pour proposer du «très haut débit» (au delà de 30 Mo), deux technologies sont principalement utilisées : d’une part la fibre optique, qui est utilisée pour relier les gros réseaux inter-opérateurs et intra-opérateurs; d’autre part, le câble coaxial, qui est utilisé généralement pour amener la connexion « très haut débit » jusqu’à l’abonné.

Haute-savoie (74) et fibre optique : le Syane met les bouchées doubles

Si le programme d’équipement du territoire haut-savoyard a rencontré quelques ajustements techniques, engendrant près de 18 mois de décalage sur le planning initial, l’arrivée de la fibre optique se confirme en Haute-Savoie. «Nous avons dû revoir l’architecture de notre réseau afin qu’elle réponde mieux aux prescriptions des opérateurs», reconnaît Jean-Pierre Scotton. Mais le directeur général du Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute- Savoie (Syane) note que si 170 centraux sont finalement requis et non 90 comme initialement envisagé, cette ingénierie complémentaire vise surtout «à limiter tout risque de surcoût ultérieur».

D’ailleurs, l’année 2016 marque l’ouverture effective du service aux professionnels sur les parties de réseau achevées. Suite à la délégation de service public, conclue en octobre 2015 avec l’entreprise Tutor, l’axe Saint-Julien-en-Genevois – Évian est l’un des premiers à bénéficier de la desserte des artères principales, d’environ 150 parcs d’activité, d’administrations publiques, collèges et lycées. La progression de la fourniture aux professionnels est également perceptible entre Saint-Julien-en-Genevois et Annecy, en direction de Rumilly et de Faverges, à l’est vers Cluses, Marnaz et Scionzier. Près de 800 kilomètres sont réalisés, soit 80 % du linéaire prévisionnel.

L’année échue marque aussi la desserte des particuliers. La réception, fin novembre 2016, du raccordement des 700 premières prises individuelles (FTTH) déployées dans la commune de Feigères, près de Saint- Julien, annonce l’arrivée du Réseau d’initiative publique départemental vers le tissu résidentiel. La démarche intéresse également les TPE et professions libérales pour lesquelles le recours au web ne justifie pas les services premium facturés par les parcs d’activités. «Le réseau n’est pas encore ouvert aux particuliers, faute d’un nombre suffisant de raccordements pour intéresser des opérateurs», prévient Jean-Pierre Scotton. Ce devrait être le cas au second semestre 2017, avec le franchissement du seuil symbolique des 50 000 logements raccordés. D’ici 2019, 130 000 habitations le seront, au bénéfice de 130 millions d’euros d’investissement. R.S.

La carte du très haut débit à Annecy :

Source : Orange.

La carte du très haut débit à Annemasse :

Source : Orange.

La carte du très haut débit à Cluses :

Source : Orange.

La carte du très haut débit à Thonon-les-bains :

Source : Orange.

Savoie (73) et Très Haut Débit : très disputé

En Savoie, l’ambition numérique est double : stopper l’hétérogénéité de la couverture en montagne et/ou dans les territoires à faible densité démographique et répondre aux attentes des Savoyards, résidents mais aussi et surtout acteurs économiques. La procédure de délégation de service public lancée en 2010 pour 25 ans vient d’aboutir, après six ans de procédure et de négociations. En juillet 2016, le contrat de DSP a été attribué au groupement d’entreprises Axione/ Bouygues Énergies & Services. Le consortium prend en charge la conception, la réalisation et l’exploitation d’un réseau d’initiative publique à très haut débit.

L’enjeu se révèle à la fois technologique et économique puisque ce «plan numérique représente 223 millions d’euros d’investissement» insiste Yves Sarrand, directeur général des services du conseil départemental de la Savoie. Sur ce montant, le délégataire mobilise 90 millions d’euros, les fonds publics interviennent à hauteur de 133 millions d’euros sur dix ans. Impliqué, le Département savoyard entend l’être, mais pas seul. Il appelle pour le financement les communautés de communes et d’agglomération. Elles ont toutes délibéré favorablement sur le principe, même si plusieurs d’entres elles souhaitent, avant de verser toute somme, détenir les annexes techniques de la DSP afin de connaître calendrier et nature de leur desserte.

Le complément vient du Plan France Très Haut Débit abondé par l’État, des budgets régionaux et européens. Organisé en deux phases quinquennales (2016-2021 puis 2021- 2026), ce plan numérique dotera une artère principale de 1 073 kilomètres déployée en souterrain et en aérien, sur les infrastructures existantes, publiques et privées. Elle connectera, sous deux ans, 193 zones d’activité. Les particuliers suivront, un an plus tard. Un déploiement complémentaire finalisera une couverture intégrale, soit 255 000 locaux résidentiels et professionnels. Seul souci mais de taille : le plan numérique savoyard grippe sur un différend commercial entre le délégataire et l’entreprise savoyarde Fibréa.

Le litige porte sur l’inclusion effective des infrastructures de la société mauriennaise dans le plan départemental. Après des mois de blocage, une énième réunion de conciliation tenue le 5 avril 2017 semble avoir trouvé une sortie favorable à ce conflit juridique susceptible autrement de coûter beaucoup d’argent à la collectivité. RS.

La carte du très haut débit à Chambéry :

Source : Orange.

La carte du très haut débit à Aix-les-bains :

Source : Orange.

La carte du très haut débit à Albertville :

Source : Orange.


Note : cet article Premium, issu de notre Guide en chiffres 2017, est mis gracieusement à votre disposition. C’est l’occasion de vous montrer la qualité de nos articles Premium inclus dans notre abonnement du même nom.


Plus d’information sur : https://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

La renaissance du château de Tresserve

À Tresserve, Nicolas Tournier ressuscite ce château abandonné au bord du lac, pour en faire un lieu événementiel. L’hôtelier n’a pas hésité longtemps lorsqu’il a fallu acheter aux enchères le château de Bonport-Tresserve en 2013, pour la somme de...

LIRE LA SUITE

En Haute-Savoie, une première école pour les alpagistes

Les futurs alpagistes disposent désormais de leur propre école, située à 1 650 mètres d'altitude dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie. Le concept existait déjà chez nos voisins suisses et italiens. La France possède désormais sa première école destinée aux...

LIRE LA SUITE

Mobilité : le Léman Express monte en cadence

Lancé en décembre 2019, le Léman Express prend peu à peu ses marques alors que la pandémie a perturbé sa mise en place. Pour autant les chiffres de fréquentation ont progressé au fil des mois pour inscrire le train transfrontalier comme une alternative à la voiture...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest