La semaine dernière, des élus de la communauté de communes Cœur de Savoie étaient en visite en Bièvre Isère pour échanger autour de la politique de développement de la méthanisation, procédé de fermentation permettant la création de biométhane à partir, en l’occurrence, de déchets agricoles. Trois projets sont en cours de réalisation sur le territoire de Bièvre Isère pour un investissement total de 17 M€.
Cœur de Savoie a une histoire commune avec Bièvre Isère Communauté. L’intercommunalité est née au 1er janvier 2014, issue de la fusion de 4 communautés de communes, tandis que Bièvre Isère s’est façonnée en deux temps. Au premier janvier 2014 avec la fusion de Bièvre Chambaran et du Pays de Bièvre-Liers, avant que la région Saint-Jeannaise ne vienne la rejoindre au premier janvier 2016. La première regroupe 41 communes pour 37 622 habitants, la seconde 50 communes pour 55 571 habitants.
Pour Béatrice Santais, présidente de Cœur de Savoie et Yannick Neuder, président de Bièvre Isère, cette forme de jumelage « est intéressante ». Les élus de Bièvre-Isère se rendront très prochainement en Cœur de Savoie pour échanger sur les mobilités et la rénovation énergétique. «Il est intéressant que l’on puisse s’enrichir mutuellement. Cœur de Savoie est très en avance sur plusieurs thématiques. C’est moteur et cela permet de gagner du temps», ajoute Yannick Neuder.