Fin de la grève à Arkema

par | 21 Déc 2021

Après douze jours de grève, les salariés d’Arkema à La Chambre en Maurienne ont enfin eu gain de cause. Un accord satisfaisant a été signé avec la direction du groupe chimique. Il prévoit une enveloppe globale de 3,1 % de revalorisation des salaires avec a minima un gain de 70 euros sur le salaire de base. Des revenus supplémentaires à la prime d’ancienneté ont également été négociés. Ainsi la prime de vacances sera réhaussée à 1 010 euros, soit 150 euros de plus pour chaque enfant à charge.

Si les délégués syndicaux se félicitent de cet accord salarial, permettant ainsi de maintenir le pouvoir d’achat des salariés, « nous regrettons toutefois l’attitude non constructive de la direction qui a fait perdre à l’entreprise 91 millions d’euros », fait savoir Pierre Didio, secrétaire général de l’Union départementale des syndicats FO de la Savoie, dans un communiqué publié ce mardi.

À lire également : https://groupe-ecomedia.com/arkema-il-y-a-de-leau-dans-le-gaz/

De gauche à droite, le délégué syndical CGT Mickael Prajoux et son homologue FO, Vincent Suppo. DR

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité