Fusalp à la conquête des États-Unis

par | 8 Juin 2022

La marque sport chic, née à Annecy, ouvre son capital aux fonds Mirabaud pour renforcer sa présence à l’international et financer sa croissance.

Pour ses 70 ans, Fusalp voit grand. L’entreprise, créée en 1952 à Annecy, et reprise en décembre 2013 par les petits-enfants du fondateur, Sophie et Philippe Lacoste, annonce de nouveau une augmentation de capital réservée à hauteur de 12,8 %, et à parts égales, aux fonds Mirabaud Patrimoine Vivant et Mirabaud Lifestyle Impact & Innovation, gérés respectivement par Renaud Dutreil (ancien président de LVMH North America) et David Wertheimer (membre de la famille propriétaire de la maison Chanel). À l’issue, Sophie et Philippe Lacoste et leur associé Alexandre Fauvet, le directeur général de Fusalp, restent majoritaires.

Alexandre Fauvet, directeur général et associé – crédit Fusalp

« Le moment est venu de franchir un nouveau palier en attaquant le marché nord-américain, pour poursuivre la trajectoire amorcée pré-covid », explique Alexandre Fauvet. Car, si la marque de vêtements de ski a été impactée par la crise sanitaire alors qu’elle lançait ses premières collections de prêt-à-porter, elle a su rebondir en effaçant la contreperformance de l’année 2021 (baisse de 12 % du chiffre d’affaires) avec un chiffre d’affaires proche de 41 millions d’euros (M€) sur l’exercice clos fin mai 2022, en hausse estimée de 87 % (avec 200 salariés, dont 70 à Annecy sur 130 en France).

Une véritable ascension, quand on sait que le chiffre d’affaires était de 22 M€ en 2021… et de 6 M€ en 2013. Soit une croissance moyenne de 35 % par an. L’activité ski pèse 20 %, le prêt-à-porter 30 % et les produits polyvalents (secondes couches…) 50 %.

« Un livre, écrit par le scénariste Mohamed El Khatib, retrace les 70 ans de Fusalp. Il met en valeur cette formidable aventure humaine et se compose en partie de portraits de femmes et d’hommes qui ont créé et fait évoluer la marque, de champions aussi », se félicite Alexandre Fauvet, à l’initiative de cet ouvrage.


De nouvelles boutiques premium à l’international

Avec cette opération, Fusalp va multiplier ses implantations à l’international, notamment outre-Atlantique, avec le lancement de deux boutiques, à New-York et dans la station d’Aspen, en novembre prochain, portant ainsi le réseau de magasins à cinquante, dans huit pays. Au global, la marque comptera donc quelque 300 points de vente (pop-up, corners…) répartis dans 25 pays.

D’autres magasins devraient suivre, à Zurich, Londres, Bruxelles et Madrid. « Nous visons six ouvertures à la fin de l’hiver 2022-2023, contre le double les années précédentes. Mais ces magasins seront plus grands et situés dans des quartiers prisés », précise le dirigeant. En France, où se situe la moitié des boutiques de la marque, le parc sera entièrement restructuré, avec la volonté de mettre en valeur les collections de prêt-à-porter.

Atteindre 150 M€ d’ici cinq ans

Collection Fusalp 2022 – crédit Fusalp

Par ailleurs, l’entreprise veut doper ses investissements “produits”, « en densifiant les équipes à Annecy et à Paris, et en recrutant d’autres stylistes », tout en accélérant la digitalisation pour faire évoluer l’expérience client.

Le fil rouge, c’est l’innovation. Après la création en interne d’un laboratoire R & D et “qualité matières” pendant le confinement, le fabricant – qui a inventé la première combinaison de ski en 1958 – planche sur la thermorégulation, la finesse et la légèreté. Une obsession. « Nous travaillons actuellement sur une structure type “double vitrage”, pour améliorer la protection contre le froid, avec un gain thermique éprouvé de 15 à 20 % », révèle Alexandre Fauvet, qui confie également « Les avancées réalisées dans le domaine de la thermorégulation, en assemblant tissus, isolants et membranes, vont nous permettre de concevoir des produits polyvalents et toute saison pour qu’in fine, nos clients puissent les porter souvent et longtemps. »
Ces qualités sont un des axes majeurs du programme Fusalp Futur, qui prône la durabilité. Membre du Fashion Pact, le fabricant propose également, dans cette optique, une réparabilité à vie de ses produits dans ses ateliers à Annecy, et une extension de la garantie à cinq ans (excepté les mailles).

La griffe “sport chic” annécienne prévoit, d’ici cinq ans, de tripler son chiffre d’affaires pour atteindre la barre des 150 M€, dont 50 % à l’international.

__________________________________________________

par Patricia Rey
Magasin Fusalp ouvert à Luxembourg ©Fusalp

__________________________________________________

A lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité