Immobilier en Savoie Mont Blanc : la fin d’une frénésie annoncée ?

par | 6 Jan 2022

Le marché de l’immobilier est au plus haut, avec des volumes et des prix qui s’envolent. Les notaires craignent une bulle immobilière en Pays de Savoie.

Comme chaque année à cette période, la Chambre interdépartementale des notaires des Savoie livre ses chiffres à la presse. Au 31 août 2021, les volumes de transactions s’orientent à la hausse, à des niveaux supérieurs à ceux de 2019 : +11 % pour les appartements et +9,2 % pour les maisons dans l’ancien, et +15 % pour les appartements neufs, sur un an glissant. La progression annuelle, tous produits confondus, s’établit à +13 %.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-2022-01-05-204508.jpg.


S’agissant des logements anciens, qui constituent le gros des volumes, les estimations avoisinent les 160 000 ventes sur le premier semestre 2021. Nicolas Bouvier, notaire en charge du marché immobilier, constate « une évolution d‘une grande homogénéité sur ce marché dans les deux départements.»

Excepté les terrains à bâtir, dont les ventes bondissent de 23 % avec de gros écarts selon les secteurs. En cause, leur rareté qui incite les promoteurs à constituer des réserves foncières.

Les prix flambent

Les valeurs poursuivent leur ascension, comme partout en France. À fin août, le prix médian au mètre carré dans l’ancien augmente de 6 % à 3 470 euros dans les Savoie sur un an, contre 2 610 euros à l’échelle nationale. Le coût et la qualité de la construction, plus élevés sur nos territoires, pèsent dans la balance.

À Annecy-le-Vieux, des maisons sont démolies et remplacées par des immeubles.

Sans surprise, la Haute-Savoie tire le marché vers le haut. Ici, le mètre carré médian se négocie 3 720 euros (+4,9 %), contre 2 970 euros en Savoie (+5,6 %). Exemple marquant, un appartement ancien se vend 4 480 €/m2 dans le Grand Annecy (+6,7 %), alors qu’il s’échange à 2 390 €/m2 à Chambéry (+8,8 %). « Il y a toujours un gap de 1 000 euros sur les mêmes types de biens entre les deux départements », corrobore Nicolas Bouvier.

La hausse est plus mesurée dans le neuf où elle s’établit à +4,3 % sur un an, mais le tarif au mètre carré reste cher : compter 4 550 euros dans les Savoie.
Très prisé aussi, le foncier affiche des prix médians deux fois supérieurs à la moyenne nationale (59 300 euros), quoique fluctuants. Ils augmentent de 10 % à 155 000 euros en Haute-Savoie mais baissent de 6,6 % à 81 000 euros en Savoie.

Ces données sont à pondérer en raison de l’effet rattrapage post-confinement et de la hausse de l‘inflation. La flambée des prix freine aussi le marché, avec un fléchissement des transactions observé au troisième trimestre.


Patricia Rey, avec Audrey Lebedeff
Photo Une : Adobe Stock – Samuel B.


A lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Mobilité : faire de la place aux vélos du quotidien

De plus en plus de Savoyards prennent leur vélo pour leurs usages du quotidien. Les collectivités accompagnent le mouvement. La crise sanitaire a servi de révélateur à un phénomène d’ampleur : le développement des pratiques cyclables du quotidien, pour se rendre au...

LIRE LA SUITE

Société à mission : un modèle en devenir

Au-delà de la RSE, la qualité de Société à mission permet aux entreprises de s’engager volontairement sur des enjeux forts, sociaux et environnementaux, pour tendre vers une stratégie à impact. Deux ans après la loi Pacte, qui a introduit le statut de société à...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 20 mai 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°20 du 20 mai 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest