Samedi 20 juin après-midi, trois associations – Extinction Rébellion Chambéry, Youth for climate Chambéry et Les Amis de la terre Savoie – appellent à une action de « désobéissance civile non-violente » à proximité de l’emplacement de la future retenue collinaire de 25 000 mètres cubes de La Féclaz (coût estimé de 3,7 millions d’euros). Une action symbolique qui vise à dénoncer le projet « climaticide et dépassé », qualifié de « pansement sur une jambe de bois » par le collectif.