par Françoise Lafuma

Le groupe Maisons et Hôtels Sibuet, qui compte déjà 11 établissements hôteliers, a acquis en septembre 2015, l’Hôtel François Plantation et son restaurant sur l’Ile de Saint-Barth. Dénommé Villa Marie Saint-Barth, ce 12e établissement, doté de cinq étoiles, a été entièrement rénové et agrandi. Il ouvrira en décembre 2016 avec 22 bungalows et 3 villas exclusives. Outre le restaurant français emblématique de l’ile, Villa Marie Saint-Barth proposera un bar à rhum et à cigares, un spa Pure Attitude, une salle de fitness et une boutique de luxe. C’est le second hôtel sous le nom de Villa Marie après l’ouverture de Villa Marie Saint-Tropez en 2003.
«Comme tous les autres développements, c’est d’abord un coup de cœur, on imagine ensuite la réalité économique» explique Nicolas Sibuet, directeur général du groupe, qui envisage l’endroit «comme une passerelle vers la clientèle américaine, d’Amérique du Nord comme du Brésil». Le groupe Sibuet compte en effet sur la fidélité de ses clients qui ont l’habitude de séjourner d’un établissement à l’autre. «Nous avons saisi une opportunité et investi 9 millions d’euros pour l’acquisition et 6 millions pour les travaux» ajoute-t-il.
Le prochain projet ramènera le groupe Sibuet dans les pays de Savoie. Il a en effet repris, avec la Compagnie du Mont-Blanc, l’activité commerciale du Montenvers à Chamonix. «Le restaurant Le Panoramique a fait l’objet de travaux depuis le printemps et sera prêt pour le 15 décembre, date prévue de réouverture du site. Ce projet comprend aussi le bâtiment de la gare, qui sera intégralement refait avec notamment un accueil snack et une boutique et l’ancien hôtel du Montenvers qui fera l’objet d’une rénovation complète d’ici l’été 2017». La société HRM (Hôtel Restaurant Montenvers) dans laquelle le groupe Sibuet est associé à la Compagnie du Mont-Blanc, consacrera un investissement de 4,5 millions d’euros à ces travaux.