Entièrement fabriqué en région Auvergne-Rhône-Alpes, le film sort aujourd’hui sur les écrans français. Après avoir séduit la critique, il devrait rencontrer son public.


Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Florence Verney Caron, vice-présidente déléguée à la culture et au patrimoine, se félicitent que le film ‘‘Ma vie de Courgette’’, sorti aujourd’hui sur les écrans français, «donne un coup d’accélérateur à toute la filière de l’animation en Auvergne-Rhône-Alpes ». Après des mois de préparation, incluant toute l’industrie régionale du cinéma, l’œuvre a séduit la critique. Présenté en sélection officielle à la quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2016, le film a été récompensé au Festival du film d’animation à Annecy, fin juin, et au Festival du film francophone d’Angoulême, fin août. Sur le plan technique, c’est une véritable prouesse, le premier long métrage réalisé en stop motion (animation image par image) en France.

«En Auvergne Rhône-Alpes les belles histoires deviennent réalité et nous sommes tous ensemble les artisans d’une région qui ose – une région d’audace et d’ambition», se réjouit Laurent Wauquiez.

‘‘Ma vie de Courgette’’ a été coproduit par Rhône-Alpes Cinéma. L’œuvre est même «100% made in Auvergne-Rhône-Alpes». Elle a été réalisée au Pôle Pixel de Villeurbanne. Sa fabrication a requis 2 000 m² de studio pendant 18 mois. Elle a généré de nombreux emplois et 1,5 million d’euros de dépenses dans la région, dont 75 % sur la filière (emploi de techniciens, prestataires, location de décor et matériel).

Quant à la Région, elle a accordé une aide de 3 millions d’euros par an pour soutenir l’investissement de Rhône-Alpes Cinéma en coproduction de film de long-métrage. Chaque année, 10 à 12 projets sont coproduits par Rhône-Alpes Cinéma, et 6 à 8 projets accompagnés en développement. Ce soutien au développement et à la production de films de long-métrage s’inscrit dans la convention pluriannuelle 2015-2019 conclue entre Rhône-Alpes-Cinéma et la Région. L’activité de co-production de Rhône-Alpes Cinéma a été étendue, depuis mai, à l’ensemble du territoire Auvergne-Rhône-Alpes.