Réseaux sociaux : la montagne tout schuss

Réseaux sociaux : la montagne tout schuss

La destination “montagne” est la plus dynamique de l’hexagone dans la sphère digitale, devant le littoral ou les villes. Explications.

Au départ, il est un constat établi par Nicolas de Dianous, directeur associé de We Like Travel, agence de communication spécialisée médias sociaux et tourisme : les stations et territoires de montagne sont les « plus dynamiques de l’Hexagone côté réseaux sociaux avec des performances à part, de 20 % à 25 % plus élevées que la moyenne des autres destinations sur Facebook par exemple ».

Même succès sur Instagram : « Beauté des paysages, festivités, nature, l’univers montagne recèle tous les ingrédients d’une présence réussie sur ce réseau dont l’ADN est clairement le retour de la promotion par l’image et dont les utilisateurs recherchent émotion, inattendu, et esthétisme. » Plus que le littoral, les villes ou la campagne, la montagne a toujours eu « le culte du résultat, de l’innovation, de la performance commerciale… Elle a pris assez tôt le virage du social média en s’appuyant entre autres sur la magie de la neige ».

L’avalanche de la digitalisation

Dans l’étude Montagne & Réseaux sociaux 2019, que Nicolas de Dianous présentera en avant-première le 26 avril à SavoiExpo, Val Thorens, Tignes et La Plagne forment le trio de tête des stations les plus performantes en France. Savoie Mont Blanc reste quant à elle leader incontesté dans la catégorie “territoires”, avec (notamment) son million de fans sur Facebook. « Chez ces cadors des réseaux sociaux, il y a une vraie volonté de la direction, un réel budget, une vraie stratégie. Ensuite, il y a une équipe performante qui maîtrise parfaitement les techniques et les codes du community management, un travail de mise en scène dans les contenus, un investissement publicitaire pour promouvoir la visibilité des publications, constituer des communautés fortes… »

Pour Nicolas de Dianous, « la montagne a toujours eu le culte du résultat ».

Et bien évidemment une adaptabilité permanente. En témoigne l’explosion des stories, ces publications éphémères qui durent 24 heures et dépassent désormais en volume les posts classiques. Plus créatives, plus ludiques, elles sont parfaitement adaptées aux mobiles avec leur format vertical. « Elles contribuent à mettre en lumière des moments plutôt que de les raconter, valorisent l’expérience de la destination montagne plus que la destination elle-même. Comme elles sont obsolescentes, on peut se permettre de faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. »

On assiste également à un usage grandissant des publications cachées (seulement visibles d’une partie de la communauté – familles, jeunes, seniors… – en fonction de leur contenu) et des messageries : « C’est une tendance très lourde. Nous sommes de plus en plus sur la digitalisation du conseil, le community manager devient ainsi la première porte d’entrée d’un office de tourisme. » Et de nombreuses pistes restent encore à explorer…

Cap sur demain

« Expérience immersive, assistants personnels intelligents, marketing digital et inspirationnel, yield marketing, phygital, géocaching, vidéo 360, partenariats avec les influenceurs : les outils qui permettent la prédiction et l’orientation des comportements révolutionnent le tourisme… et le fameux parcours client ! », Bernard Volk, organisateur d’Alpipro/Digital Montagne en est convaincu. D’où la volonté de promouvoir les technologies de demain dans le cadre de l’événement via des démonstrations, retours d’expériences…

À noter aussi une matinée sur le thème “Innovation : nouveaux usages, nouvelles offres, nouveaux outils marketing”, le 26 avril, au menu des Assises.

Chiffres et classements :

Retrouvez l’intégralité de ce classement sur le site We-like-travel.com à partir du 26 avril 1019.


Hélène Vermare


Cet article est paru dans votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 avril 2019. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, vous pouvez vous abonner ici.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.