Guichon Valves a placé l’inauguration de ses nouveaux bâtiments industriels et nouveaux bureaux sous le signe de la RSE (Responsabilité sociale de l’entreprise), profitant de l’occasion pour présenter une politique en action depuis plus de dix ans dans la PME de Chambéry.

«L’engagement RSE permet de combiner la performance économique de l’entreprise avec le bien-être des collaborateurs et l’engagement sociétal. C’est une conviction qui s’expérimente», a expliqué Thierry Perrier, directeur général de Guichon Valves en inaugurant, le 6 octobre, les nouveaux bâtiments industriels et nouveaux bureaux de la société. Décliné depuis 2005, un management par les valeurs a permis à la société de rester bénéficiaire en dépit des variations d’activité inhérentes à son métier.

Employant actuellement 85 collaborateurs, Guichon Valves est spécialisée dans la conception et la fabrication de vannes haute performance et spéciales pour les industries pétrochimiques, chimiques, pharmaceutiques ainsi que pour la construction naval et l’armement. Elle va boucler l’exercice en cours sur un chiffre d’affaires de 10,5 M€ dont 40 % réalisés dans la zone Asie et 30 % en Europe, le solde se répartissant ente l’Amérique du Nord, le Moyen-Orient et l’Australie.

«L’arrivée de Valco Group, il y a un an, nous a ouvert, via des filiales, les portes de marchés tels que l’Australie ou l’Afrique du Sud», souligne Thierry Perrier. Le groupe basé à Ruffec, a en effet acquis la totalité du capital de Guichon Valves à l’automne 2015. «Nous nous sommes attachés à cultiver la complémentarité de nos équipes et de nos compétences et nous échangeons sur les bonnes pratiques», ajoute Stéphane Galichet, président de Valco Group.

La politique RSE de Guichon Valves se décline autour de l’environnement, de l’engagement sociétal, des droits de l’homme ou encore des relations et conditions de travail. Pour exemple, l’entreprise a mis en œuvre, dès 2011, la féminisation de l’entreprise : son comité de direction compte trois femmes et trois hommes autour de Thierry Perrier. La même année, la société a mis en place la distribution de 25 % des bénéfices au personnel sous forme de participation et d’intéressement. Tout récemment, lors de l’aménagement des nouveaux locaux, l’ergonomie des postes de travail a été revue, la soudure a été climatisée. Une salle de Mindfulness (méditation) a été créée pour encourager les collaborateurs à avoir une plus grande conscience de soi.

«Tous participent à un projet qui vise à une amélioration globale de l’environnement, et à changer les choses», conclut Thierry Perrier.