Haute-Savoie / ouverture des stations : un vœu, un pieu, un vœu pieux

par | 11 Déc 2020

La fin de la séance publique du conseil départemental de la Haute-Savoie a été animée par le vote d’un vœu intitulé «Sauvons la montagne française». Petites phrases assassines et incantations au menu.

.

«Merci beaucoup, les Savoyards !» Déjà en verve, la veille, pour souligner l’importance de ne pas se focaliser sur le ski lorsque l’on évoque le tourisme en Haute-Savoie, Jean-Marc Peillex, conseiller départemental et maire de Saint-Gervais, a enfoncé le clou – on peut même parler de pieu, à ce niveau-là – lors de l’adoption d’un vœu en faveur de la montagne par le Département de la Haute-Savoie, mardi 8 décembre, en clôture de deux jours de session publique.

« Nous avons été tellement mal défendus dans ce dossier ! », a pilonné l’élu au sujet du lobbying mené pour que les remontées mécaniques soient ouvertes à Noël. Et de viser explicitement le bureau de Domaines skiables de France, « où ne siège qu’un seul Haut-Savoyard ».

«J’avais demandé à ce que les préfets aient la main [sur l’ouverture ou non des remontées] pour que, justement, on ne fasse pas d’amalgame entre les usines à ski et nos stations villages», a tempêté Jean-Marc Peillex… qui a tout de même voté le vœu. Un texte d’ailleurs adopté à l’unanimité, après quelques petites retouches. La version initiale évoquait des «villages fermés», alors que seule la fermeture des remontées sera imposée, comme l’a fait remarquer Nicolas Rubin (par ailleurs maire de Châtel, autre station village).

La version adoptée, intitulée «Sauvons la montagne française», évoque donc «l’inquiétude et la tristesse qui se mélangent à une profonde incompréhension des montagnards » car « leurs villages resteront bel et bien profondément perturbés pendant les vacances de Noël». Et, dans l’optique de la prochaine rencontre du premier ministre et des «élus montagnards blessés», programmée le 11 décembre (donc trois jours après le vote), l’assemblée départementale conclut par une «demande au gouvernement de revenir sur sa décision de fermeture et de renouer avec les acteurs de la montagne les fils d’un dialogue constructif».

Eu égard aux nouvelles annonces du Premier ministre jeudi 10 décembre au soir (report de l’ouverture des cinémas, théâtres et musées, couvre feu jusqu’à début 2021, pas de rassemblements pour la Saint-Sylvestre…), on peut pronostiquer sans trop se mouiller que l’ouverture des stations ne sera très probablement pas au rendez-vous de la rencontre de ce vendredi 11 décembre [MàJ : la nouvelle date évoquée serait maintenant le 7 janvier d’après Alexandre Maulin, président de DSF]. En résumé : un vœu, un pieu et un vœu pieux.

.

Retrouvez dans Eco Savoie Mont Blanc de vendredi 11 décembre 2020 et dans notre liseuse en ligne,
notre article consacré au budget 2021 du Département de la Haute-Savoie.

.

A lire aussi :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest